[+18] Des zboubs et des boobs.

par

Je me suis souvent demandée comment certains genres de porno/hentai en étaient venus à exister. Mais pour les deux types dont je vais vous parler, mon opinion personnelle est que ça a dû couler de source: un mec hétéro qui se paluche devant un porno, il est pas là pour regarder le mec. Mais comment faire pour remplacer la présence d’un mâle inopportun ne soit pas éternellement synonyme d’orgie lesbienne n’utilisant que des jouets ? Il est plus facile de s’identifier à un pénis de chair faisant gémir langoureusement une femme qu’à un Mr Big Rabbit multicolore.

Et pourquoi ne pas avoir des filles avec un pénis alors ? Comme ça, tout est bon (ou pas) à regarder ! Il y a donc pour ça les shemale et le futanari. Quels sont les différences entre ces deux genres ? Dans les deux cas il s’agit de personnes aux formes féminines (boobs, etc) mais avec un pénis.
Hebergeur d'image

Il n’y a pas beaucoup de choses sur le sujet (comment ça, ça n’intéresse personne ?). Mais un point les différencie à chaque fois: le « sexe » d’origine.

 

Hebergeur d'image

Dans le cas des shemale, il s’agit d’un homme s’étant fait rajouter des seins et d’autres modifications corporelles pour avoir l’air d’une femme, tout en gardant son pénis. On peut donc en rencontrer aussi bien dans les oeuvres de fiction que dans le porno IRL.

 

Hebergeur d'image Hebergeur d'image

Pour le type de hentai futanari, il s’agit de jeunes femmes ayant un pénis (parfois en plus de leur vagin, parfois sortant de leur vagin), l’explication la plus courante étant une expérience scientifique ou de la magie noire. Oui oui.

 

En gros, un homme qui aime regarder des porno avec shemale est un mec qui aime voir des mecs qui ont l’air de filles coucher avec des filles avec leur pénis de mec. Alors que pour le futanari, c’est un mec qui aime voir des filles avoir un pénis coucher avec des filles (ou même coucher avec elles-mêmes quand elles ont un vagin). C’est pourtant simple !