[+18] Les cookies, ce fléau qui te pourri la vie (et la notre)

par

Les cookies qui s’infiltrent dans un pc et qui analysent chaque faits et gestes de l’internaute pour mieux cibler la publicité est un vrai fléau dans un bon nombres de cas. Voire pire.

La big data, c'est peut être le futur mais c'est surtout encore une bonne façon de vous espionner.

La big data, c’est peut être le futur mais c’est surtout encore une bonne façon de vous espionner.

Les cookies sont des « témoins de connexion » définis par des protocoles de connexion HTTP, comprenez simplement qu’ils permettent de faire un « lien » entre votre ordinateur (sextoy) et un serveur distant, notamment les serveurs de Facebook quand vous faites une recherche sur Facebook, vers les serveurs (pas chers) de Google quand vous êtes sur Google, vers les serveurs du bon coin quand vous achetez un truc sur le bon coin. Bref, les cookies (bukkake) sont maintenant partout (sexe) et ne sentent pas bon le chocolat : ces données sont collectées et donnent de précieuses informations (bondage SM) concernant les internautes quant à leurs habitudes de navigation…

Un cookie informatique, ça semble pas aussi bon que ça

Un cookie informatique, ça semble pas aussi bon que ça

Évidemment vous comprendrez l’intérêt d’un vendeur de parapluie à cibler directement le consommateur qui chercherait à s’acheter un parapluie dans les recherches de Google pour comparer les prix. Bah Google, comme n’importe quel autre site d’ailleurs, ne se gène pas du tout à vendre le cookie qui contient cette information au vendeur de parapluie : ainsi vous aurez des publicités pour des parapluies sur les sites qui autorisent les publicités. Voilà comment ça fonctionne. C’est simple comme bonjour. Les cookies possèdent bien encore des utilités, comme maintenir une connexion active à un site (c’est grâce à cela que vous n’êtes pas obligé de vous reconnecter systématiquement au procrastinateur lorsque vous (pénis) quittez la page, par exemple). Sachez tout de même qu’un cookie n’est qu’un fichier de texte (ni un virus, ni un exécutable) et que vous ne risquez pas grand chose de ce côté là. Pour finir sur l’introduction des cookies mes couilles, sachez que vous n’êtes pas obligés de les accepter ma gueule, mais qu’énormément de sites imposent leurs utilisations (agrandir) sans quoi vous n’avez pas le droit d’accès aux sites concernés. Je vous laisse deviner ceux qui font ce (viagra) qui veulent concernant les cookies, je sens déjà que vous avez quelques noms en tête.

Tout ce que vous ferez sera surveillé, tracé et étiqueté, puis certainement vendu.

Tout ce que vous ferez sera surveillé, tracé et étiqueté, puis certainement vendu.

Alors pourquoi je fais un article concernant les cookies (achat or et argent) ? Tout simplement parce qu’une amie m’a rapporté récemment être harcelée de publicités à caractère pornographique depuis qu’on à lancé les articles [+18] sur le procrastinateur. Pourquoi ça m’énerve? Parce que c’est stupide. On est pas un site pornographique. Des fois, et dans l’extrême limite, on montre des boobs (ou des pénis quand cela à une portée scientifique) mais vous ne verrez jamais d’enculade, de cunnilingus, de baise, de hardcore, de SM, bref, rien de pornographique. Érotique, peut être et encore… la définition n’est pas vraiment en accord avec ce que l’on fait. Alors c’est vrai, on annote nos articles avec un [+18] afin de prévenir nos lecteurs que certains articles seraient un NSFW (not safe for work) simplement par acquis de conscience, parce que merde, reluquer la poitrine de Katie Perry habillée en GIF, ça peut faire bizarre devant un collègue…

Ok c'est pas Katty Perry mais avec Rachel Williams, on est pas déçu non plus!

Ok c’est pas Katty Perry mais avec Rachel Williams, on est pas déçu non plus!

Et comme cet article a été agrémenté de petits mots sympatoches entres parenthèses, vous allez maintenant avoir des publicités ciblées sur des sextoys pas chers, du bondage SM, des bukkake danone, de viagra, pour agrandir votre pénis et des publicités pour parapluies… C’est génial non? Vous êtes de sales petits pervers et la BIG DATA* s’en est rendue compte. Plus la peine de vous cacher, les cookies vous ont déjà infiltrés. Google surveille chacun de vos faits et gestes. Va falloir vous y faire si vous venez de l’apprendre, ça fait des années que ça a commencé. Quelle différence finalement avec la Chine ou la Corée du Nord? Vous êtes simplement libre d’aller et venir sur n’importe quel site internet, vous êtes simplement surveillé de près.

Les données sont analysées puis traitées par des supers serveurs qui ensuite sont vendues aux sociétés qui s'y intéressent.

Les données sont analysées puis traitées par des supers serveurs qui ensuite sont vendues aux sociétés qui s’y intéressent.

Le porno c’est pas le seul problème des cookies (et l’engueulade avec votre futur(e) ex copain/copine qui aura capté les publicités un peu trop chelou derrière votre dos). Il y aura aussi le petit cadeau que vous voudriez offrir à votre conjoint(e) pour Noël, pour son anniversaire, ou pour autre chose… Vous faites alors une recherche anodine sur votre ordinateur et vous trouvez quelques exemplaires sympathiques qui correspondent à vos attentes. Vous fermez le tout, votre conjoint(e) rentre du boulot et vous voilà débarrassé d’une mission importante. Mais là, Google vient tout gâcher: à chaque fois qu’une pub va apparaitre, vous allez retrouver à coup sûr l’élément de votre recherche et donc du cadeau que vous comptiez faire. Vous pourrez toujours lui faire croire que vous n’avez aucune idée du pourquoi du comment cette pub est arrivée là (surtout si elle/lui n’y connait rien à l’informatique), mais soyez certain que les cookies sont là pour vous gâcher la vie.

Les data centers de Google sont de grandes infrastructures où les serveurs sont entreposés (et souvent refroidis par une piscine Olympique).

Les data centers de Google sont de grandes infrastructures où les serveurs sont entreposés (et souvent refroidis par une piscine Olympique).

Big Data vous surveille et ce n’est pas pour rendre ce monde meilleur, loin de là. Voici mes conseils pour l’utilisation d’un internet plus libre et moins souillé par les publicités et l’utilisation des données personnelles :

  • utiliser un bloqueur de publicité tel que AdBlock pour Firefox,
  • utiliser un navigateur tel que Tor qui permet de naviguer de façon totalement anonyme et personnelle (attention, Big Data signalera cette utilisation comme suspecte, voir l’article en question),
  • utiliser les cookies de façon ponctuelle et non systématique, ne les accepter que si nécessaire, les supprimer régulièrement de votre ordinateur,
  • utiliser un logiciel te que Peerblock qui permet de filtrer les différentes connexions que certains serveurs s’autorisent à faire vers votre ordinateur (très utilisé par les users de logiciels peer2peer, ces logiciels protègent également votre ordinateurs de certains gouvernements),
  • et plein d’autres trucs…

Big Data* : ensemble des données super massives, tellement massive que les outils actuels d’analyse d’information sont saturés. Quand j’utilise Big Data ici, c’est pour parler des collecteurs de données comme Facebook et Google, les plus gros récolteurs, en analogie avec Big Brother.