25 mars : journée mondiale pour la procrastination

par

Aujourd’hui 25 mars 2014, c’est la journée mondiale pour la Procrastination (et pas contre, hein). C’est à dire qu’aujourd’hui, plus qu’un autre jour, vous devriez remettre à plus tard ce que vous comptiez faire aujourd’hui, même mourir.

horloges-heure_586013

Evidemment, nous chez le procrastinateur, quand on apprend qu’il existe une journée mondiale pour la procrastination, ça nous fait doucement rigoler. Ca fait plus de 3 ans qu’on procrastine allégrement sans avoir besoin d’une journée spécialement dédiée pour le faire. Donc écrire un article sur ce jour spécial ne nous paraissait pas très pertinent. Et pourtant finalement, nous sommes quand même très content qu’aujourd’hui, le monde entier va penser à nous et à notre blog. Les journaux vont s’emparer du titre pour faire du clic mais il n’en est rien : nous sommes les seuls et les vrais à procrastiner depuis toujours, alors rendez-nous le bien. Visitez ce blog page par page, apprenez des trucs que vous n’auriez jamais appris avant, découvrez l’étendue de votre curiosité au détours de nos articles plus originaux les uns que les autres.

Pourquoi ne pas commencer par faire un petit tour du côté des « actualités » pour découvrir ce qu’il se passe en ce moment dans votre monde? Puis vous pourriez faire un tour du côté des « sciences » pour y découvrir les dernières nouveautés concernant l’évolution de nos technologie, sans oublier notre fondamental « geek » qui est en nous. Enchainez donc pour vous cultiver grâce à notre rubrique « culture » de confiture, et vous délecter avec une agréable critique « audiovisuelle » grâce à notre catégorie faite exprès pour cela. Enfin et pour finir en douceur, pourquoi ne pas explorer un peu notre partie « vidéos » pour découvrir les dernières vidéos drôles et surprenantes de l’internet et finir sur un « article au hasard » pour vous aider encore à mieux procrastiner.

En effet, vous l’aurez compris, le Procrastinateur n’est pas un blog qui vous reprochera de procrastiner, bien au contraire : il est possible de procrastiner, mais de procrastiner utile, d’élever votre curiosité et de vous offrir à un monde qui est en constante évolution. Pas facile de suivre tout ça, et c’est d’ailleurs pour cela que nous sommes là : on parle de vulgarisation scientifique, nous on parle de vulgarisation tout court. Bienvenue chez nous. Et la procrastination n’est pas une maladie tant qu’elle est pratiquée avec parcimonie et discernement.

N’oubliez pas que l’on recrute toujours de nouveaux rédacteurs et qu’on participe au trophée influenceur Tribway avec 1 tshirt et 500€ à gagner. Des bisous, on vous aime.