Alors Nadine, parait qu’on triche?

par

Alors, Nadine, parait qu’on triche ? #Unfollowmorano #nadinemorano

Si vous possédez un compte Twitter et/ou que vous vous intéressez un peu à la politique, vous n’êtes sûrement pas passé à côté de la gueguerre qui oppose les personnalités politiques sur les différents réseaux sociaux. Tout particulièrement sur Twitter.

Toutes les personnalités politiques n’ont pas un compte Twitter, beaucoup ne sont pas à titre personnel (notamment le compte de F. Hollande) mais quelques politiques ont compris l’utilité de la toile : ça offre une campagne gratuite, pour peu qu’on arrive à manipuler un navigateur et un clavier d’ordinateur (cf Freemobile). Et les principaux abonnés sont les UMPistes.

Alors on retrouve des Tweet d’Eric Besson (ministre de l’énergie), Nadine Morano (ministre du travail) qui Tweet plus que de raison. Mais ça marche ! Mr Besson totalise plus de 45000 abonnés, tandis que Mme Morano plus de … 53000 abonnés. Et rien que ces 2 derniers jours, 2100 abonnés sont apparu à son box-office ! Félicitation Nadine !

C’est alors que le doute apparait. Alors que le tag #unfollowmorano fait son apparition sur le réseau social, un petit collectif soulève les anomalies des followers de Nadine (followers = abonnés) : en effet,  ces derniers followers sont presque assimilable à des bots (=robots, faux comptes). Ils n’ont ni photos, ni abonnés, et n’ont jamais tweeté, document à l’appui.

Est-ce que Nadine aurait acheté ses followers ? Sûrement pas tous, mais une bonne partie nous laisse à croire que oui. Et il existe des organismes spécialisés dans « l’image internet » qui s’occupent de gérer votre réputation au sein de la toile. Certaines personnalités, stars et politiques utilisent ce genre d’outils pour se faire bien voir dans une communauté et fausser l’opinion publique. Il semblerait que Nadine ait utilisé ce site pour obtenir de nouveaux followers lui permettant de gonfler son nombre d’abonnés et simuler une influence importante.

Et aussi des personnalités politiques, huhuhu…

Évidemment, rien n’est jamais sûr, mais, Mme Morano, je me suis toujours demandé moi-même avec de tels Tweets comment vous faites pour faire venir toujours plus d’abonnés. Moi, j’ai décroché au bout de 2 jours.

Même sur Wikipedia, Nadine Morano soulève des tensions…