C’est encore Super Smash Bros qui m’a fait craquer pour une console Nintendo

par

Petit mais grand fan de Nintendo dès la SNES avec Super Mario Bros, devenu grand mais petit fan avec le temps, la série « Super Smash Bros » est l’une des seules à pouvoir me faire acheter une console juste pour y jouer.

Je suis un assez grand fan des personnages développés par Nintendo, du coup, lorsque le premier Super Smash Bros est sorti sur Nintendo 64, c’était pour moi le jeu le plus abouti et réussi du monde, bien que le jeu de l’époque soit en fait un jeu-test pour exploiter à fond les caractéristiques de la console. Mais ça c’était avant l’engouement des joueurs presque inespéré des développeurs pour un jeu qu’ils pensaient décevant. Quand on sait ce qu’est devenu le soft aujourd’hui, c’est assez ouf.

mario_wallpaper___super_smash_bros__wii_u_3ds_by_alexthf-d6fhga9

J’ai alors craqué, à l’époque encore, pour une GameCube et Super Smash Bros Melee, qui pour moi mettait la série de SSB au dessus de toutes les autres, sans aucun autre jeu pour rivaliser avec celui-ci (sans dec, j’ai du y jouer plus de 500 heures dans ma chambre d’enfant, mes parents devenaient dingues). Ce que j’adorais par dessus tout dans ce jeu, c’était la recherche des trophées à l’image de quasiment tout l’univers de Nintendo. Pour un fan et collectionneur comme moi, même en virtuel, c’était une pure folie. J’ai même pas réussi à tous les avoir… Et même un peu dégoûté de pas pouvoir en acheter en vrai parce que ça n’existe tout simplement pas.

C'était pas très bien fait, mais on savait qu'on allait passer un bon moment entre potes après le collège

C’était pas très bien fait, mais on savait qu’on allait passer un bon moment entre potes après le collège

Puis, est sorti sur la Wii l’opus suivant, Super Smash Bros Brawl – un classique chez Nintendo que de resortir un jeu qui fonctionne bien – , quoi qu’un peu plus décevant que son grand frère. Les joueurs lui reprochent beaucoup de bugs et voient en lui un jeu fait à l’arrache. Le plaisir est tout de même au rendez-vous, parce qu’une fois encore, c’est ce jeu qui m’a donné envie d’acheter une Wii et, sans y avoir joué comme un malade comme sur l’avant-dernière console, j’y ai retrouvé pas mal de plaisir de jeu. D’ailleurs, le mode « aventure » était tellement excellent ! Voici le film complet de l’aventure, ma cinématique préférée se trouvant à 49:23. Je me suis encore pas mal amusé à récolter une bonne partie des trophées.

Enfin est sortie la Wii U. A 25 ans, je m’étais juré que je n’achèterais plus de consoles Nintendo, surtout pour jouer à Super Smash Bros. D’autant que j’avais été un peu déçu de la Wii et de son catalogue assez pauvre en jeux-vidéo de qualité, mis à part les traditionnels jeux Nintendo. Puis, une fois n’est pas coutume, Super Smash Bros est sorti (2 ans après le lancement de la Wii U) et, surprise, c’est ma copine qui ramène la console à la maison, genre « super promo », avec le pack Wii U + Super Smash Bros Wii U avec… voilà…2beb6ba1c3b41790f54caee2ec437025_large

13 ans plus tard, le plaisir est toujours intact. D’autant que cette version s’annonce bien meilleure à la version Wii. D’autant qu’il est possible maintenant de jouer à une version jouable sur internet. D’autant qu’on retrouve tout ce qui a fait de Super Smash Bros un jeu incontournable des consoles Nintendo. D’autant que maintenant on peut se battre à 8. D’autant que Nintendo tire ses leçons du passé et réalise-là une superbe oeuvre vidéoludique, à un point que même ma chérie s’y est mise. D’autant que je ne dirais plus jamais « jamais ».

Et d’autant que… les Amiibo sont des figurines type « SkyLanders » à poser sur un socle de reconnaissance NFC et qui permet de jouer avec le personnage invoqué. Sauf que là, ces Amiibo sont à l’image des trophées tant chéris et convoités au fil des années. Aujourd’hui, je suis l’heureux possesseur de 4 Amiibo (Samus, Link, Mario et Pikachu) et c’est franchement génial. Mais tout cela, vous le découvrirez dans un prochain article.

amiibo_Super_Smash_Bros_Wii_U