Dark Age of Camelot

par

Dans la vie d’un gamer, il y a des jeux et Les Jeux. Les Jeux qui revêtent une importance particulière et qui deviendront l’étalon à partir duquel on mesurera la qualité de tous les autres. Non pas qu’ils furent parfait, mais l’on ne se souvient pas des défauts.

On y repense avec nostalgie, en particulier à l’impression, au sentiment indéfinissable éprouvé au moment de cliqué sur l’icône, au lancement d’une partie. Il y a un avant et un après et aucun autre titre -même s’il est objectivement meilleur- ne tiendra la comparaison car une alchimie toute particulière se forme entre le joueur – et sa vie, son environnement au moment de la découverte – et l’œuvre vidéo ludique à replacer dans le contexte de la technologie et des concurrents de l’époque.

C’est pour ça que Starcraft 2 n’est pas aussi bon que Dawn of war – dans mon esprit (j’ai pas osé mettre  »dans mon cœur » ça aurait été trop bizarre). Mes principaux arguments seraient de dire que DoW était plus fun, plus épique, que le background était meilleur… Oui, rien que du très objectif…

Quoi qu’il en soit, je suis régulièrement pris de nostinlgique aiguë et pouf je ressors une de ces merveille et je suis content de voir qu’ils n’ont pas pris une ride, et que leur obsolescence programmée par la sortie de nouveaux concurrents n’a pas eu lieu.

Et pour l’heure, je compte vous faire découvrir l’un d’entre eux – que j’ai réinstallé il y a peu. Rien qu’à entendre cette musique introDAOC j’ai un petit frisson.

Ce jeu c’est :

Ce MMO, sortie en 2001 aux états unis, puis en europe (via GOA) a été élu en 2011, jeu PVP de la décennie (DAOC jeux PC de la décennie). On ne peut pas dire que ce fut un précurseur comme Everquest, ou T4C mais c’est ce jeu qui a démocratisé le MMORPG.

Mythic, le développeur a sortis 7 extensions (dont 5 payantes) rajoutant de nouveaux territoires, des races, des classes, des mises à jours graphiques… 

Le jeu se passe après la mort du Roi Arthur, en Albion (correspondant à l’actuel Angleterre) son successeur peine à faire reconnaître son autorité. Le royaume d’Hibernia (actuel Irlande) traditionnellement sous l’autorité d’Albion conteste la légitimité du nouveau roi – ou est attaqué sans raison par Albion, selon à qui l’on demande. Ceci y entraîne l’alliance des celtes et firbolgs  très proche de la nature avec leurs ennemis elfes et lurikeens (des espèces d’elfes lutins) dont l’existence est liée à la magie.

Un firbolg

Dans le même temps les barbares de Midgard (Scandinavie) voient en l’affaiblissement d’Albion et la sécession d’Hibernia l’opportunité de nouvelles conquêtes, et les différentes races jadis ennemis s’allient sous le regard bienveillant de leurs dieux

Camelot, la capitale du royaume d’Albion.

Le background s’est étoffé avec l’arrivée des extensions et de nouveaux mondes/races.

La grande force de ce jeu, c’est le PVP (Realm vs Realm sur DAOC). Le coup de génie c’est les trois royaumes, cela limite très fortement les déséquilibres. Si un royaume est trop fort (équilibrage, population…) les deux autres peuvent s’allier contre lui, si un royaume est trop faible, il trouvera bien un opportunité lorsque ses deux ennemis se taperont dessus.

Mjollner faste, reliquaire de midgard, à l’aube.

Une autre grande force de ce jeu c’est l’extrême diversité des classes. Actuellement il y en a 44 (dont une commune aux trois royaumes.) qui ont toutes leurs spécificités -il y a peu de classes »miroirs » entre les royaumes et qui chacune ont plusieurs spécialisations très différentes.

Moi, j’ai lancé un Vampire. C’est un guerrier hybride (un guerrier qui lance des sorts.) Il dispose de nombreux sorts d’amélioration (de courtes durées) et des sorts de dégâts puissants (de courte portée)  à lancement ininterruptible. Néanmoins sa mana ne monte qu’en fonction des dégâts effectué avec son arme. Il faut donc trouver le bon

Ma vampire lurikeen.

compromis entre la spécialisation d’arme et la ou les spécialisations de magie.

La plupart des classes ont une spécialisation leur permettant d’être relativement efficace en PVP 1vs1, même si le jeux est plutôt équilibré pour du PVP en groupe de 8.

Le jeu est orienté PVP de masse, se déroulant dans les  »zones frontières », une par royaume protégée par différents forts. Pour prendre un fort il faut tuer le PNJ  »chef du fort », en s’aidant d’un bélier pour ouvrir les portes, de trébuchets pour détruire les murs et les tours environnantes qui le garde, certains joueurs peuvent grimper aux murs… Les forts peuvent êtres  »réclamés » par les guides qui pourront investir dans les défenses. (Portes plus solides,  »gardes » plus haut level…). 

On voit qu’hibernia possède tous ses forts frontières (en vert). Au moment du screen, Hibernia est le royaume détenant le plus de forts frontières, les Abysses, un donjon commun aux trois royaumes lui est donc ouvert.

Le PVE bien que largement facilité au fur et à mesure des mises à jours offre pas mal de challenge avec des donjons, un dragon dans chaque royaume

Il y a un dragon à vaincre dans chaque royaume.

beaucoup de boss nécessitant des stratégies spécifiques et originales. (stratégies aussi diverses que le nombre de combinaison qu’offre les classes). Il y a 50 niveau (ça se fais vite) puis 10 master level (chaque classe a le choix entre 2 type de master level parmi les 8 existants, ce sont des quêtes PVE ) puis les niveaux de champions (je ne sais pas trop ce que c’est). Et évidement, comme dans tous MMO la recherche du stuff idéal (craft, drop, quêtes).

Contrairement à Dofus (où il y a peu de joueurs niveau 200 avec tous les dofus) le PVE se finit assez facilement et la majorité des joueurs ont tout ça avec un équipement correct. Cependant, les  »niveaux de royaume » qui augmentent en PVP et offrent différentes capacités sont très long à atteindre, et il y a très très peu de joueurs qui atteignent le niveau maximum.

Je pense qu’en repartant de 0, en petit groupe 4-8 actuellement ça ne prendrais que quelques mois pour finir le PVE (niveau 50, master level 10, stuff correct…)

Le système de combat ressemble à celui de WOW. Le personnage tape tout seul toutes les x secondes et peut tenter de faire un  »style de combat » (nécessite de l’endurance) , lancer des sorts (nécessite de la mana): soins, dégâts de zone, dégâts direct, hypnose, buff (amélioration des compétences d’un allié), débuff… utiliser des compétences etc..

Certains sorts se lancent instantanément (mais sont sur timer), d’autres mettent du temps à incanter et sont interrompus si le magiciens prend des dégâts. Les styles de combats réussissent selon leurs conditions (devant, derrière la cible, suite à une esquive..) et apportent des malus à l’adversaire (- de resistance, poison…) et augmentent largement les dégâts.

Malheureusement, le jeu est vieillissant graphiquement (Quoique, mes screens sont cholis, non ?) et au niveau du moteur de jeux. (pas de gestion de collisions, lignes de vue étranges dans les donjons) Les zones PVE bas level sont largement abandonnées. (mais, j’ai toujours trouvé quelqu’un avec qui jouer lorsque je ne voulais pas jouer solo).

D’autre part, comme dans tous MMO qui se respecte, il y a un soucis avec les BOT. Dans DAOC, ce sont des Buffbot, un joueur ayant deux comptes peut connecter un personnage spécialisé dans les sorts d’amélioration (buff, donc) pour booster son personnage principal. En PVP ça change beaucoup la puissance de l’avatar… Néanmoins la situation s’est améliorée car il y a divers supplétifs (Un PNJ Buffeur, des potions, divers compétences) permettant de réduire la différence.

Trois buff bots sur la zone PVP niveau 20-24 aujourd’hui.

Ce ne sont néanmoins pas des défauts qui sont de nature à gâcher l’expérience de jeux.

Pour récapituler, voici les bonnes raisons pour tester DAOC :

Un système de jeux dynamique et efficace jouant beaucoup sur les interactions entre les classes.

Du PVE sympathique avec de très jolis donjon, offrant un bon challenge.

Quand on joue, on a pas l’impression d’être dans un dessin animé des minikeums. (TAUNT, WOW.)

Du vrai PVP, à l’équilibrage correct, offrant beaucoup de combinaisons entre les personnages. Du solo, duo, trio etc très technique nécessitant une bonne coordination entre les membres, une bonne connaissance des personnages, de la réactivité et des réflexes. Des prises de forts épiques… La première zone PVP étant atteignable en très peu de temps.

Le serveur restant est américain et le jeu est vieillissant : pas de kikoulol ! Et ça vous fera bosser votre anglais. (encore qu’il y a énormément de francophones.)

Convaincu ? Créez un compte test ici et télécharger le jeux ici.

Et contactez moi qu’on joue ensemble !