Death by Caffeine

par

La caféine, c'est plus fort que toi !

Ne vous êtes vous jamais demandé combien de canette de Red Bull pourriez vous boire avant de passer l’arme à gauche ? Ou combien d’expresso faudrait-il pour venir à bout de votre petit corps velu ?

Béh oui, parceque la caféine, à haute dose, c’est un poison ! (comme toutes substance d’ailleurs. Tout est poison, rien est poison : la dose fait le poison.)

Le site Death by caffeine répond à votre question !

Ouais, j'ai un peu grossis dernièrement…

Indiquez votre poids (je sais, pour les filles c’est compliqué d’indiquer publiquement son poids), la boisson caféinée de votre choix et vous saurez !

La caféine est un antagoniste de l’adénosine – elle bloque les récepteur de l’adénosine, empêchant les actions pharmacologiques de cette dernière. Normalement l’adénosine dans le cerveau augmente lors de certaines situations de stress – baisse de l’oxygène, par exemple. Elle induit une diminution de l’activité neuronale pour préserver les neurones. Le blocage de ces récepteurs – via l’augmentation de la dopamine et de l’adrénaline – a un effet stimulant sur le cerveau.
Une haute dose de caféines à l’échelle du corps entier va entraîner une hausse de la concentration sanguine de l’adrénaline. Celle-ci – en plus de son activité excitante sur le cerveau et sur de nombreux organes – a en particulier un effet cardiaque chronotrope (augmentation de la fréquence cardiaque) qui à l’extrême entraînera une fibrillation ventriculaire (le cœur essai de battre trop vite et de manière trop anarchique pour assurer un pompage efficace du corps.) puis un arrêt cardio-vasculaire. Et là, la caféine vous aura eu.

Pour conclure, et pour le fun : l’effet de la caféine sur une araignée :

Spider caffeine !