Des enfants font un magnifique photo-bombing sur une photo d’un homme qui posait nu

par

C’est l’histoire la plus incroyable de la semaine. Un homme pose en nu intégral pour la redoute sur une plage publique quand des enfants en profitent pour réaliser le plus beau photo-bombing des Internets. Le Procrastinateur est parti enquêter.

Homme-nu-La-redoute

L’homme à droite sur la photo posait nu quand un groupe de gamins sont venus pour foutre le bordel, et réaliser le plus beau photo-bombing de l’histoire des Internets.

Pour les néophytes, un photo-bombing est une photo généralement gâchée par un élément extérieur apparaissant au dernier plan, parfois au premier plan, de façon volontaire ou complètement involontaire. C’est ce qu’à subit ce pauvre homme à droite en arrière plan par un groupe de gamins (Thomas, Léo, Théo et Océane) qui sont venus foutre le bordel dans l’espace qui était réservé aux photographes de la Redoute, venus spécialement prendre les clichés de l’homme en nu intégral.

Interrogée sur l’intérêt des séances photos de l’homme intégralement nu, le PDG de la Redoute Nathalie Balla répond « Nous ne faisons plus de photos habillés, nos logiciels permettent maintenant d’ajouter n’importe quel vêtements par ordinateur, économisant des frais de modèles et de séances photos. » L’homme en question, dont nous tairons le nom pour plus de transparence affirme « ne rien avoir vu, tout est allé très vite ».

« Je suis outrée de voir le comportement de ces enfants en venant gâcher des années et des années de préparation en studio. Nous n’avions pas le droit à l’erreur, et lorsque nous avons révélés les photos en studio, on aperçoit ces 4 gamins faire n’importe quoi », explique une photographe de la Redoute. « Nous avons été obligé de licencier les 3 photographes présents sur place », évoquant une « faute grave professionnelle » en laissant des enfants pénétrer dans un espace réservé aux hommes intégralement nus.

« L’homme nu aurait pu voir ces enfants, et cela aurait pu provoquer chez lui un grand traumatisme. Heureusement pour lui, il ne s’est aperçu de rien. » explique le PDG. Les enfants coupables de ce photo-bombing sont en ce moment même interrogés à la préfecture de police de Nice, là où les faits se sont déroulés, un juge estimant leur comportement « irrespectueux, pervers et malsain ». « Cela aurait pu vite mal tourner, mais les choses se sont quand même bien terminées. »

La Redoute compte porter plainte contre le groupe d’enfant pour « atteinte au bon déroulement de séances photos » et demande 10 000€ de dommages et intérêts de la part de chaque enfants : « il va bien falloir recommencer le shooting, et pour cela, nous allons encore devoir nous préparer en studio longtemps en avance, provoquant de nouveaux frais que nous ne pouvons pas supporter » a annoncé Nathalie Balla.