Facebook: la bourde de trop

par

En ce moment, Facebook va mal. Il prend du plomb dans l’aile. Ses oreilles sifflent, il saigne du nez, il est attaqué de partout. Facebook, c’est un échec en bourse, une concurrence qui grandit à vue d’œil et une politique interne vraiment plus que douteuse. Explications.

Si pour vous Facebook, c’est encore le réseau social qui s’occupe le mieux de vos intérêts et de votre vie privée, je peux vous assurer sans problème que cette utopie, si elle a existé un temps, n’est plus de ce monde.

Chez Facebook, on est un peu les rois pour faire passer en douce des choses que les utilisateurs ne sont pas censés s’apercevoir, surtout pour une utilisation passive, mais ces choses ont quand même répercussion sur ces utilisateurs là. Pour les autres, les mordus de supports communicatifs, ils se rendent bien vite compte de ces petites modifications pas si inoffensives qu’ils veulent nous faire croire.

Tantôt on applique un nouveau programme de promotion des pages, qui, si on ne paye pas, bloque la visibilité des publications aux membres qui sont abonnés à ces fameuses pages, tantôt on modifie très discrètement les mail des utilisateurs en changeant toutes les fin des adresses mail par « @facebook.com », tantôt on nous demande de dénoncer nos amis qui ont des pseudo à la place de leur vrai nom… Ouais, Facebook, c’est ça. Et après tout, c’est ce qu’on a pu voir, peut être que le réseau social est coupable d’autres infamies…

La promotion des pages

Vous êtes peut être un abonné à une page quelconque, comme la page fan de canal+ ou de Bref par exemple. Peut être avez vous remarqué que vous n’apercevez plus toutes les publications sur votre mur, liées à cette page. Ce n’est pas un problème venant de vous, mais bien un nouveau procédé de Facebook. Pour chaque nouveau message que l’on poste sur une page (par exemple, si je voulais mettre en avant cet article, je posterai un message explicatif avec le lien de cet article sur ma page du procrastinateur), nous avons un nouveau bouton en bas à droite du message: promouvoir. Tiens donc, qu’est-ce que ça peut bien être? Tout simplement le nouveau système pour facebook de gagner un max de fric: chaque publication doit être promue grâce à quelques euros pour être visible par un max de 30% (200 abonnés pour moi par exemple) de ses abonnés. Sinon, je suis contraint de n’être visible que par environ 9% de mes abonnés… qui représentent environ 60 personnes. Qui, a part les grosses entreprises internationales, ont les moyens de mettre 5€ par publications pour être sûr que l’information est passée? Sachant qu’on ne contrôle en rien de qui sera touché par la publication (je suppose qu’une publication sur un jeu vidéo n’intéresse pas les même personnes qu’une publication sur une chanteuse populaire…), ce nouveau procédé s’apparente de plus en plus à une arnaque qu’à une vraie promotion… Plus d’information ici, chez Nikopik. Ayant plus de 600 fans, si je voulais que mes publications soient visible de tous, il faudrait que je paye plus de 15€… par jour. Bah ouais, un article par jour sur le procrastinateur!

Les emails modifiés

Les emails demandés à l’inscription de facebook étaient ceux que vous vouliez bien entrer. Par exemple, moi, c’était be….@msn.com. C’était l’adresse visible par mes contacts facebook et l’émail qu’ils utilisaient donc pour me contacter. Mais ce temps est fini. Facebook a décidé, sans prendre la peine d’en avertir ses utilisateurs de modifier cette adresse visible par les autres contacts. Maintenant je me retrouve affublé d’une autre adresse mail : moibenji@facebook.com. Comme si j’avais envie d’utiliser leur service de messagerie, comme si je ne devais vivre et ne penser que par facebook. Non merci. Ce changement insidieux prouve les intentions hypocrite du réseau social: faire des changements invisibles pour mieux nous piéger. Plus d’informations ici.

Dénoncer ces potes sur Facebook, c’est maintenant possible

Si vous vous tenez un peu au courant des actualités, vous devez savoir la politique interne des réseaux sociaux. Ils préfèrent que les utilisateurs s’inscrivent avec leurs vraies coordonnées, notamment le vrai nom et le vrai prénom, parce que ça se vend mieux à ceux qui en ont besoin. Cependant, il est toujours possible de s’inscrire avec un pseudo, tant il est difficile pour les mecs qui bossent pour facebook de contrôler tous les utilisateurs. Mais attention, ils pratiquent maintenant une façon très spéciale, voire douteuse pour savoir si untel ou untel utilise un pseudo: il vous le demande carrément. Ouaip, facebook propose maintenant de dénoncer vos amis qui utilisent un pseudo plutôt que leur vrai prénom et nom de famille. En plus il semblerait que le réseau social ai du mal à faire la différence entre un pseudo et un prénom d’origine exotique. Alors si vous voulez jouer à l’apprenti collabo, n’hésitez plus, et foncez aider l’équipe de facebook à « améliorer » leur réseau social! Ici, les informations détaillées.

Capture d’écran de l’article de Nikopik

Mais pourquoi alors tous ces nouveaux changements qui ne donnent qu’une envie: de partir de facebook?

Aucune idée. Les prises de décisions concernant leur réseau social sont plus que douteuse. On sait maintenant que Facebook est un échec en bourse. Pas à cause de l’entreprise, mais à cause du mec qui s’occupait du dossier de mise en bourse. On sait maintenant que Google+, Twitter ont désormais une bonne partie du marché. A cause de leur nouvelle politique d’austérité, ils risquent de voir un départ massif vers les nouveaux réseaux sociaux. Quels sont alors leurs buts? Dans tous les cas, moi je connais un nouveau réseau social bien français qui ne vous fera pas de coup de pute comme cela: c’est buzzle me! Allez go, inscrivez vous!

Merci à Nikopik pour ses articles de qualité!