Final Fantasy I

par

Le tout premier de la saga!

Evidemment on commence par le début. Sans revenir à l’historique de sa création, Final Fantasy reste quand même une révélation du genre du RPG. Doté de superbes graphisme pour l’époque sur le FAMICOM, ce petit bijou de technologie assemble aventure chevaleresque au style jeu de rôle joué en réalité. Que d’émotions ! Ce jeu a été remasterisé dernièrement sur console GBA et propose maintenant plus de sous-quêtes et de meilleurs graphismes. Mais parlons plus de l’histoire !

La première jaquette du jeu

 

Plate-forme : Nintendo
Genre : Jeu de Rôle
Développeur : Squaresoft
Editeur : Square Co., Ltd
Format : Cartouche (4 Mo)
Date de sortie :
–     Etats-Unis : 12 Juillet 1990
–     Japon : 18 Décembre 1987

 

Histoire

Final Fantasy prend place dans un monde fantaisiste non nommé divisé en trois continents. Les pouvoirs élémentaux sont gouvernés par quatre cristaux (« orbs » dans la version nord américaine originale): terre, feu, eau, et vent.

Durant les siècles précédant le jeu, des orages violents coulent le palais qui servait de centre à une civilisation océanique, la mer s’épuise, et le cristal de l’eau devient noir. Durant approximativement la même période, les Lefeinish, qui avaient utilisé le pouvoir du cristal du vent pour construire des stations spatiales géantes (les « forteresses volantes ») et des vaisseaux, ont regardé leur pays aller vers sa perte car le vent s’essouffle après que le cristal de vent est devenu noir. Le cristal de la terre et le cristal du feu deviennent noirs, attaquant le monde avec des feux dévastateurs et rendant le village agricole de Melmond infertile. Pourtant, les hommes sont convaincus qu’une prophétie se réalisera, la prophétie de Lukahn : « Devant les ténèbres, quatre guerriers de lumière se dresseront. »

Le jeu commence avec l’apparition des quatre jeunes guerriers de la lumière, les protagonistes de l’histoire. Les guerriers de la lumière portent chacun l’un des cristaux noircis. Ils arrivent à Cornélia, un puissant royaume qui vient de se faire enlever sa princesse, Sarah, par un ancien chevalier du roi, Garland. Les guerriers de la lumière voyagent vers le temple du chaos ruiné au nord-ouest de Cornélia. Ils tuent Garland et ramènent la princesse chez elle. Le roi en gage de sa gratitude fait reconstruire le pont permettant aux guerriers de la lumière de poursuivre leur route vers les terres du Nord et affronter Chaos…

Les graphismes sont en 2D

 

Et les combats très succincts

 

 

 

 

 

Caractéristique de Final Fantasy I

Dans Final Fantasy, vous pouvez choisir votre équipe avec laquelle vous voulez faire le jeu. Il existe plusieurs classes qui peuvent évoluer tout au long du jeu, et vous devrez choisir le meilleur combo de classe pour avancer assez facilement dans le jeu. Voici les différentes classes que vous pouvez jouer :

–          Les combattants (deviennent des Chevaliers).
–          Les voleurs (deviennent des Ninja)
–          Les mages blancs (deviennent des sorciers blancs)
–          Les mages noirs (deviennent les sorciers noirs)
–          Les ceintures noires (deviennent des maîtres)
–          Les mages rouges (deviennent des sorciers rouges)

Il est déjà possible d’équiper une panoplie assez importante d’armes et d’armures qui vont vous permettre de progresser dans le jeu.

Le premier gros méchant de Final Fantasy, c’est Garland. Cependant, ce n’est qu’un sous-fifre du terrifiant Chaos qui sème le trouble dans le monde de Final Fantasy. Il va falloir ruser et prendre votre courage à deux mains pour espérer venir à bout de ce terrible monstre.

L'un des premiers méchants des FF

Mais Garldand fait pâle figure devant Chaos!

< Mais un FF, qu’est-ce que c’est?

Final Fantasy II >