Gagnez un dvd d’Injection, le film de zombies de 2Elfes pour 1Nain

par

541907_596775777051586_1432282149_n2Elfes pour 1Nain production est une jeune association audiovisuelle créée par Cindy Vermeulen et qui réalise des reportages et des courts métrages dynamiques et originaux! Reportage sur une association pleine de talents!

Tout dernièrement est sorti le court métrage de 2Elfes pour 1Nain production, « Injection », où plusieurs personnages se retrouvent au plein cœur d’un monde post-apocalyptique envahit par des infectés, dont l’origine semble venir d’un virus créé par un stagiaire en biologie…

Dynamique et entreprenante, cette association audiovisuelle innove par les sujets et les projets qu’elle décide de porter. Comme en témoigne leur page facebook, l’association n’est jamais à court de sujets de reportages et d’initiatives. Conseils, tutoriels, découvertes de nouveaux talents, 2Elfes pour 1Nain production est une vraie mine d’or pour les réalisateurs en herbes. Les créateurs sont de vrais passionnés, et ils savent vous le montrer.

Pour leur dernier projet, l’association à fait appel au dons via une plateforme de financement participative (Ulule) afin de donner une grande profondeur à leur prochain court métrage très prometteur : Les seigneurs du temps. Une sortie qu’on attend tous avec impatience dans les bureaux du procrastinateur! En attendant, la réalisatrice principale (Cindy Vermelen) en a profité pour faire des reportages sur les différents corps de métier qui ont été sollicités pendant le tournage, de quoi donner des idées aux futurs réalisateurs en herbe.

Le Procrastinateur est allé à la rencontre de Cindy afin de connaitre un peu plus les ambitions de cette association très prometteuse.

 

Bonjour Cindy, comment ça va? On peut se faire la bise, mais les femmes préfèrent souvent me serrer un tentacule…

Faisons nous la bise, mais pas de bave alors !

 

Quand et comment t’es venue l’idée de créer une association audiovisuelle?

L’idée nous est venue tous ensemble (entre membres actuels de l’assoc). Pour la plupart, nous ne nous connaissions pas mutuellement avant Injection, preuve que les passions rassemblent efficacement. Mais après avoir mis nos talents divers en commun le temps de ces 3 jours de tournage, nous avons décidé de refaire d’autres projets ensemble. Après s’être échangé de nouveaux scénario, parlé de futurs films… etc, l’idée nous est venue tout naturellement de créer cette association audiovisuelle qui nous réunirait pour de bon sur des projets très variés et qui pourrait aussi attirer d’autres passionnés.

 

Et puis, qu’est-ce que ça veut dire finalement, association audiovisuelle?

L’association a pour but de légaliser nos tournages, assurer tous les intervenants et leur matériel et enfin faciliter les échanges divers (il est plus facile de négocier un lieux de tournage par exemple quand on est une association sérieuse avec un bureau complet qu’en son nom propre – en l’occurrence, un tournage de l’ampleur des Seigneurs du temps n’aurait pu voir le jour sans l’association). C’est souvent la même petite équipe qui reviens sur chaque tournage, plus ou moins au complet, mais on est très ouvert aux nouvelles recrues, car le principe est l’échange d’informations. On a tous des talents variés et on cherche tous a s’améliorer. C’est un des principes de l’association 2Elfes pour 1Nain : on propose des « stages » sur divers sujets (cours de cadrage, prise de son, montage, photographies…) a tout membre de l’association qui le demande.

 

T’as quelque chose contre les nains, ou bien tu penses simplement qu’il faut au moins 2 elfes pour compenser un seul nain?

Ahah, alors c’est simple, les membres fondateurs sont Nicolas et moi : deux elfes (sisi, des véritables elfes !) et Yohann (qui a un véritable esprit de nain !). On a beaucoup rigolé sur ce nom avant de créer l’association, on parlait toujours de nous 3 comme de 2elfes et 1nain, et on s’échangeait des blagues racistes sur les peuples de la Terre du Milieu. Quand on a enfin créé l’assoc, on a tout naturellement pensé a ce nom, et par la suite, un troisième elfe nous a même rejoint ! (Nous sommes maintenant en grande majorité niak niak niak !)

 

Pourquoi faire des reportages sur les différents corps de métiers de l’audiovisuel? T’es passionnée ou vraiment névrosée? Promis, on garde la réponse secrète pour nous!

Heu je dirais passionnée ET névrosée, mais les deux vont par paire pas vrai ? ^^ Non plus sérieusement (enfin, je suis sérieusement passionnée et névrosée quand même hein ?) je trouvais ces reportages nécessaires et ils me tenait beaucoup à cœur. Tout d’abord car, étant de l’audiovisuel, j’ai un vrai respect pour le travail de tous ces gens et je voulais montrer cela aux spectateurs, qui ne se rendent pas toujours compte de tout ce qu’il y a derrière. Et qui plus est, le but de l’assoc étant de partager la passion de audiovisuel, faire découvrir les métiers liés etc… Je trouvais que cette suite de reportages s’inscrivait réellement dans l’association tout en donnant un panel de ce qu’on est capable de faire (et donc d’apprendre aux futurs membres).

De toute manière pour passer des nuits entières a monter, revoir les même plans des centaines de fois avec une image en moins, une image en plus… il faut bien a la base avoir une certaine névrose non ?

 

Parle nous un peu de ton grand projet, les seigneurs… euh là… tu vois, le truc … arf.

Heu oui, je crois que je vois de quoi tu veux parler… les… heu… bref.

 

L’association te prend tout ton temps libre, mais que fais-tu dans la vie quand tu n’es pas prise par tes projets ?

Alors, dans la vrai vie, quand j’enlève mon masque… Je fait… du montage !!! Surpris ? Et oui, l’audiovisuel c’est vraiment toute ma vie ! Je suis monteuse à France 3 et je suis également des cours de Montage et Effets Spéciaux en alternance une semaine sur 4 environ, un rythme déjà pas facile a suivre quand on a pas tous ces projets à côté… Et comme travailler, suivre des cours, créer une assoc audiovisuelle et faire des films ne m’était pas encore suffisant j’ai aussi intégré l’association médiévale qui nous a beaucoup aidé sur le tournage des Seigneurs du Temps. Voilà, après, les 2 heures 30 qu’il me reste de libre par semaine, j’essaye en général de trouver un peu de temps pour dormir et parfois même manger !

J’oubliais aussi, j’ai 3 livres en cours d’écriture, dont une version roman des Seigneurs du Temps, qui a commencé a voir le jour avant l’idée même du film. Ce qui ne me laisse en fait finalement que 40 minutes par semaine pour dormir et manger…

 

Et ça va, pas trop dure la vie de concilier les deux?

Ca fait 2 ans que je dors peu, et que je n’ai pas 2 minutes pour moi. Un jour le corps lâchera au dépend de l’esprit mais pour l’instant ça suit. J’aimerai tellement avoir plus de temps pour mener tous mes projets a bien, mais j’ai dû me rendre à l’évidence : il n’y aura jamais que 24h dans une journée… Donc on fait avec, et tous ces projets voient le jour plus tard que je ne l’espérerai, mais tant pis.

 

Vous savez qu’on dit plus « zombification » depuis les année 50?

Ahahah, oui, mais l’acteur qui dit ça y tenait beaucoup !!! (rire) Vous savez comment il est ? Alors on a voulu lui faire plaisir !

 

Après « Les seigneurs du temps » avez vous un autre grand projet dans vos cartons?

Personnellement j’ai pas mal de projets assez fous, mais je ne sais pas si j’ai le droit d’en parler… la petite voix dans ma tête ne préférerai pas… En tout cas, selon la répercutions du film, il ne serait pas inenvisageable d’en faire une suite. Les autres membres de l’assoc ont tous aussi leurs petits projets fous. Personnellement j’aimerai encore développer le médiéval avec d’autres contraintes (scènes de bal, torches…), mais j’ai aussi très envie de toucher a d’autres genres plus fous les uns que les autres !

En réalité les deux seuls freins sont le temps et l’argent, comme toujours… Mais on a bien réussi a tourner les Seigneurs du Temps qui nous paraissait déjà tellement fou ! D’ailleurs je n’arrive toujours pas a croire qu’on ai fini le tournage avec succès malgré tous les problèmes rencontrés… Grâce a tous les soutiens qu’on a reçus on a réussi cette folle aventure, alors pourquoi pas une encore plus folle pour la suite tiens ?

 

En tout cas, ce que vous faites c’est très cool, alors on vous donne le droit de continuer. Vous en avez de la chance.

Ah bah ça c’est gentil alors, ouf on est pas recalés ! (rires) On apprécie également beaucoup ce que vous faites en tant que poulpe ! Alors on vous donne aussi le droit de continuer (avec une période d’essai de 4 articles !)

Allez, compo libre, laisse toi aller.

Je veux remercier mes parents (bah oui ! Quoi ?) qui m’ont toujours soutenus quand j’ai dit que je voulais faire des films, quand je me suis lancée (et même lancée loin parfois ! ^^) dans les études pas faciles et surtout qui m’ont aidés a chaque nouveau projet comme ils le pouvaient avec grand plaisir ! Et merci a tous ceux qui nous aident, sur tous les projets confondus, en nous prêtant des lieux de tournage, en nous composant des musiques, en partageant nos vidéos… C’est grâce à vous tous que l’assoc peut vivre, et donc que nous trouvons notre oxygène pour continuer ! Merci !

 

Et puis comme ils sont quand même vachement sympas chez l’association 2Elfes pour 1Nain, on vous propose de vous faire gagner par tirage au sort un dvd du film Injection (concours valable du 30 janvier au 26 février) qui comprendra le court métrage et surtout plein de bonus que vous ne trouverez nulle part ailleurs! Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de remplir ce formulaire:

Vous pouvez réaliser les conditions suivantes pour augmenter vos chances d’être tiré au sort mais rien n’est obligatoire: aimer la page Facebook du procrastinateur (+1), aimer la page Facebook de l’association 2Elfes pour 1Nain (+1), partager le lien de partage de l’article pour Facebook (+1), Google+ (+1), retweeter le tweet du tirage au sort (+1), aimer cet article (+1), laisser un commentaire (+1).

Lien de l’article à partager :
http://leprocrastinateur.com/gagnez-un-dvd-dinjection-le-film-de-zombie-des-productions-2elfes-pour-1nain

 

 

 
 

Règlement du concours.