GEEKMEMORE : le site de rencontre 100% Geek #JE2014

par

On reste sur la lancée des sites de rencontre puisque l’on parle ici de GEEKMEMORE, le premier site de rencontre francophone 100% Geek où Geeks et Geekette pourront enfin rencontrer l’âme soeur.

geekmemoreQui d’entre-nous, geeks* que nous sommes, n’a jamais rêvé de trouver une geekette capable de réciter par coeur des passages entiers de Star Wars / Trek , jouer à Street Fighter et te mettre une branlée, lire et regarder des mangas au fond de votre canapé cassé, mangeant des pizzas et des burgers tout en écoutant le dernier op de Zelda? Seulement, le geek, souffrant de son image de vampire boutonneux cloitré dans sa chambre à regarder du porno en intraveineuse, n’est pas très connu pour ses capacités en séduction. QUE NENI ! C’était l’image du geek d’il y a 15 ans ça maintenant! Le geek d’aujourd’hui est charmant, connait ses atouts pour séduire et n’est plus un rebut isolé de la société : les geeks mâles comme femelles sont maintenant PARTOUT (*et c’est surtout à cause / grâce à une démocratisation du mot geek et son utilisation outrancière pour désigner n’importe qui s’intéressant soit aux jeux-vidéos, soit aux mangas, soit à l’informatique, soit à l’internet, soit en fait, à tout ce qui est fabriqué depuis la fin XXe / début du XXIe siècle).

Un geek n'a jamais vraiment ressemblé à cela, même si celui-ci faisait déjà parti d'un imaginaire collectif.

Un geek n’a jamais vraiment ressemblé à cela, même si celui-ci faisait déjà parti d’un imaginaire collectif.

Alors que les couples non geeks (genre tous les couples nés avant 1980) ne trouvent pas forcément important que la compagne / le compagnon partage les mêmes centres d’intérêts, les geeks et les geekettes souhaitent avant toute chose pouvoir continuer leurs activités avec leur moitié. C’est donc tout naturellement qu’un geek doit obligatoirement trouver une geekette / un geek et inversement pour s’épanouir, fonder une famille, avoir des enfants geeks, fournir un ensemble à l’univers. Et maintenant, grâce à GeekMeMore, le premier site de rencontre 100% geek, la rencontre entre geek et affinité se fait plus facilement, la communication est beaucoup plus ouverte et tout cela, toujours, derrière son ordinateur quoi que, GeekMeMore organisait un « speed dating » entièrement gratuit pendant la Japan Expo 2014, là où j’ai pu découvrir ce site.

La geekette d'aujourd'hui, bien que l'imaginaire collectif laisse encore place à un fantasme de ce genre. Les geekette comme les geeks ne ressemblent jamais vraiment aux clichés qu'on leur attribue. @Luise Yagreld; Modèle : Eva; Série http://www.fauteusesdetrouble.fr/2012/02/pin-up-13-la-geekette/

La geekette d’aujourd’hui, bien que l’imaginaire collectif laisse encore place à un fantasme de ce genre. Les geekette comme les geeks ne ressemblent jamais vraiment aux clichés qu’on leur attribue. @Luise Yagreld; Modèle : Eva; Série http://www.fauteusesdetrouble.fr/2012/02/pin-up-13-la-geekette/

Que dire du site en lui même : d’après les quelques avis que j’ai pu glaner ici ou là, le site offre les mêmes avantages qu’un site de rencontre réputé comme E-Darling ou encore Meetic, mais l’atout principal est que vous tomberez toujours un / une geek (on va laisser le terme geekette dans un coin, c’est un terme moche). Chat, conversation en duo ou à plusieurs, recherche par centre d’intérêts, affinités, profils vérifiés et surtout, il parait, un large choix en genre femelle. Ne rigolez pas, c’est un critère de réussite ou non d’un site de rencontre : si point de donzelles dans les murs, points de mâles, et donc points de rencontres. Une faillite totale. Mais GeekMeMore ne serait pas différent de ces congénères : une inscription payante pour les mâles, une inscription gratuite pour les filles. Et qu’on ne vienne pas me parler de discrimination par la suite hein… :D

« Le geek, c’est donc celui qui aime l’informatique, soit, mais notre copine rousse a plusieurs méga-octets de retard. Le geek, c’est aussi le passionné tout court. Le geek d’aujourd’hui fait partie de la génération de jeunes adultes qui sont nés un manga dans la main, une manette dans l’autre, un anime en fond sonore, et une connexion wifi reliée au cortex. Cette génération de fans s’est forgé sa propre culture, ses domaines de passions, qu’elle partage à grand renfort de forum spécialisé/sites/blog/réseaux sociaux. C’est là que l’on peut parler de communauté geek : le geek n’est pas renfermé sur lui-même, il utilise le web pour diffuser sa passion, la partager, et rencontrer d’autres passionnés. »

Extrait de l’article de Leita Hurlante, « To Geek or not to Geek », publié dans le #2 des Fauteuses.

Enfin encore d’après quelques avis et argumentaires lus ici ou là, GeekMeMore semble géré par des gens qui n’ont qu’une vague idée de ce que peut être un vrai geek, mais connaissent tout un rayon de clichés les concernant. Ainsi lors du remplissage du profil, une sensation bizarre se fait ressentir : être geek , c’est aimer les cosplay, les mangas, les trucs du genre, mais un geek ne peut pas être geek et aimer faire du sport, par exemple. On leur reprocherait donc de faire du bizbiz sur une mode plutôt que sur le véritable esprit Geek.

Les plus de GeekMeMore :

  • présence exclusive de geek ou pseudo-geek ou geek en devenir, et ça tombe bien c’est ce que vous cherchez
  • un nombre important de femmes présentes sur le site
  • un univers du geek comme on les aime avec
  • l’avantage d’un service fiable, vérifié, modéré

Les moins de GeekMeMore :

  • c’est payant ! Mais comme n’importe quel autre site de rencontre
  • même pas de période d’essai gratuite afin de jauger le site de rencontre
  • GeekMeMore semble être fabriqué de toute pièce pour répondre simplement à une

Pour approfondir sur le sujet, je vous conseille cet excellent article trouvé sur Glamour qui , étant une femme, a pu se connecter et utiliser gratuitement le site.

http://www.geekmemore.com/fr/