Guilty Crown – Anime

par

Bhin… C’est un article un peu rare que vous avez dans la main, parce que c’est un article sur un animé (un manga version animé) que j’ai bien aimé et qui en plus me donne envie d’en écrire un article pour vous donner aussi l’envie de le regarder… (je dois regarder un animé tous les 36 du mois, souvent j’aime pas, et souvent j’ai pas envie d’écrire dessus).

Faites attention, si vous comptez voir l’animé, vous pouvez lire: cet article ne contient pas de spoiler.

Guilty-Crown-8-2

Guilty Crown est donc un animé de la catégorie shõnen (qui est donc destiné aux jeunes adolescents) mélangeant efficacement la science fiction, le fantasy, l’action et les gros robots (mecha). Sorti en 2011 au Japon, cette série n’a pas encore été diffusée en France. C’est l’un des rares animés à ne pas (encore) avoir de manga papier, mais il semblerait que cela soit en production.

L’histoire de Guilty Crown est fixé en 2039 et tourne autour de Shu Ouma, un garçon qui a acquis une capacité appelée « Génome Void » qui lui permet de tirer des outils ou des armes d’une autre personne (de leurs introns plus précisément). Il rejoint un groupe de résistants appelé « Les Croque-Morts », qui vise à restaurer l’indépendance du Japon vis à vis d’une organisation internationale connue sous le nom GHQ ou Anti-Bodies. Suite à l’apparition et à la propagation d’un virus hautement mortel, le Japon a dû faire appel à l’aide de nombreux pays étrangers afin d’enrayer la pandémie. Maintenant sous le contrôle de cette coalition, les habitants vivent dans la crainte de l’Anti-Bodies, une unité créée dans le but d’éradiquer le virus et abusant impunément de son autorité. Face à elle se dresse un groupe d’individus prêt à se rebeller contre le système en place.

C’est donc dans un contexte peu original que l’histoire commence. Non sans rappeler certains éléments de mangas et d’animés qui ont connus un vrai succès dans ce genre de catégorie. On pensera notamment à Code Geass pour l’occupation du Japon, ainsi qu’une entité femelle qui vient au secours du héros, Evangelion et le 3e Impact, repris aussi sous forme de 4e Apocalypse, un héros très mal dans sa peau… On va dire que c’est un peu la base d’ingrédients pour chaque nouvel animé avec des ados en manque de reconnaissance.

Mais devant la déferlante d’action et de combats aux dessins et aux effets spéciaux à vous couper le souffle, on passe rapidement à autre chose pour trouver en Guilty Crown un animé qui va devenir une référence en la matière. On reste en haleine pendant toute la série, ne pouvant repousser le visionnage à plus tard malgré l’heure tardive (parfois 3h – 4h du mat) à laquelle je regardais.

27945_guilty_crown

L’une des particularité de cet animé, c’est bien évidemment le nombre d’épisodes: la série est bouclée en 21 épisodes. C’était donc un animé fait pour moi, parce que les animés faisant dans la longueur (je pense notamment à Naruto, à Bleach, etc…) c’est très peu pour moi. Non, là c’est 21 épisodes, 21 épisodes d’intrigue, de combats, de survoltage, de violence et d’émotions. Pas une miette de temps perdu, pas un seul épisode bateau pour combler les trous, les développeurs ont vraiment rendu un très beau travail.

A cela, on ajoute une bande audio énorme, pour pas dire jouissive, qui complètera à merveille cet animé qui m’a autant plus qu’Evangelion, FullMetal Alchemist ou bien Xam’d. Un peu prise de tête par endroit, je crois que certaines traductions ont été un peu malmenées et cela dépend bien évidemment de la rigueur des Team. L’histoire en elle même est assez riche, complexe, surprenante, et jusqu’au bout; haletante. On s’ennuie pas un seul instant. Et c’est ce que j’ai aimé.

Pour moi, l'un des meilleurs OST que j'ai entendu pour un animé

Pour finir, l’éditeur de Guilty Crown est Square Enix, l’éditeur actuel de Final Fantasy. Je ne le savais pas avant d’écrire cet article mais finalement je ne suis pas surpris: il doit y avoir des codes subliminaux utilisés par cette boite de production auxquels j’adhère complètement depuis mon enfance. Chaque fois que quelque chose sort de cette maison d’édition, j’aime. Ou c’est ptetre parce qu’ils sont doués. Je sais pas.

En tout cas, pour les animovore (les mangeurs d’animé), si vous n’avez pas vu Guilty Crown, sautez dessus, vous ne serez pas déçu (ou ptetre de la fin, mais ça, c’est chacun ses goûts).

Bon maintenant, quelqu’un pourrait me conseil un animé qui pourrait être aussi bien que celui-ci? Merci d’avance!