Hedy Lamarr, un génie oublié

par
Hedy Lamarr

Parce que moi, contrairement à Bakenji, plutôt que de mettre des photos de jolies femmes dans les articles sur celles qui ne le sont pas… Je fais directement des articles sur des jolis femmes

Elle est à la base d’une invention dont l’application moderne vous sert à tous très régulièrement.

Tout d’abord, c’est une actrice juive autrichienne née Hedwig Eva Maria Kiesler en 1913 à Vienne à la carrière sulfureuse (enfin pour l’époque). Dans le film tchécoslovaque  »l’extase » elle y tourne une scène nue puis simule un orgasme (oui, pour l’époque c’est énorme. On en est encore au cinéma muet, Youporn n’existe pas)

ScreenShot317D’ailleurs, son futur maris – un marchand d’arme, ça a son importance – rachètera toutes les copies du film pour pour que personne ne voit sa femme nue. Celui-ci l’exhibera dans multitude de repas d’affaire, parfois en présence de Mussolini lui même, où H.Lamarr emmagasinera énormément d’information techniques sur l’armement des années 1930.

A l’époque, une des grandes problématiques c’est le guidage des torpilles sous marines. La méthode la plus utilisée est le guidage filoguidé. La torpille part du sous marin ou du navire et un cable se déroule derrière permettant à l’équipage de guider la torpille vers sa cible.

ScreenShot318

Mais quand il s’agit d’un avion larguant une torpille à 700 mètre de hauteur et avançant à 700 kilomètres heures, le guidage par câble pose des problèmes techniques. Les experts allemands que Hedy Lamarr a côtoyé convenaient qu’une solution par guidage radio était idéale, mais il était trop simple pour la cible de brouiller la fréquence radio pour rendre inutilisable la torpille.

Petit à petit approchèrent les années 40 et l’actrice fuit un mari trop possessif et les persécutions contre les juifs en s’expatriant aux états-unis. Las bas, elle changea son nom en Hedi Lamarr (pour ne pas rappeler l’extase au prude public américain) et chercha comment aider son nouveau pays contre l’Allemagne Nazi qu’elle détestait.

C’est de la rencontre avec un autre expatrié,George Antheil spécialiste des piano mécaniques que lui vient l’idée. Il faut utiliser le même système de cartes perforées pour les torpilles.

ScreenShot319Une carte perforée dans l’émetteur, la même dans le récepteur de la torpille et les deux se déroulant à la même vitesse. Chaque trou indiquant une nouvelle fréquence de communication. Pas moyen de brouiller le signal. L’étalement de spectre par saut de fréquence est née.

Le système est breveté mais les militaires américains ne l’utilisent pas. Ces gens assez simples ne voient vraiment pas comment faire entrer un piano dans une torpille…

ScreenShot320Finalement, l’actrice aide son pays d’adoption en faisant de la publicité pour les emprunt de guerre, puis reprend sa carrière cinématographique quelques temps.

Mais son invention est réutilisée durant la guerre froide comme une méthode de cryptage des communication puis pour les torpilles, son but original. Les cartes perforées son remplacées par des composants électroniques mais le système est le même.

Puis des applications civiles voient le jour à partir des années 1980, plus ou moins toutes les technologies  »sans fils » utilisent ce système pour ne pas se retrouver brouiller dans la soupe d’onde qui nous entoure.

ScreenShot324 ScreenShot322 ScreenShot321ScreenShot323

Hedi Lamarr a disparue en 2000 à 80 ans mais l’industrie des télécomunications se sera souvenue de ses services et l’electronic frontier fondation lui a décerné un prix d’honneur pour cette invention en 1997. D’autre part, la journée des inventeurs en Autriche coïncide avec son anniversaire.