Histoire d’un blog qui s’appelle « Le Procrastinateur »

par

Le Procrastinateur. Un nom sorti de derrière les fagots lorsque l’adresse du blog a été déposée. Un néologisme découlé de la procrastination et de procrastiner, mais un nom qui nous colle au mieux. On est des procrastinateurs, et on en est fier. Histoire d’une aventure qui dure depuis… oh putain, je suis si vieux que ça?

Pas que je crois que cela vous intéressera au plus haut point, pas que je crois que le blog soit assez réputé pour avoir sa page wikipedia, cependant, je pense qu’il est temps de remercier tous ceux qui ont fait et font que le procrastinateur soit un blog aux 15000 visites mensuelles…

 

Chronologie!

L’ère de MySpace

Aussi « incroyable » que cela puisse paraitre, le concept du procrastinateur (faire découvrir un truc « nouveau » ou original aux lecteurs) existe dans ma tête depuis le lycée où je tenais un blog « myspace », de 2005 à 2007. Il devait s’appeler un truc du genre « L’antre de Benjy » (oui oui avec un y parce que jsuis un mec swag et cool et que le y c’est trop la classe), et je m’amusais simplement à décrire et présenter un site internet ou un concept, comme notamment la Rokoko Team (un site concept qu’un certain copain reconnaitra), l’un de mes premiers articles. C’était cool, je n’ai jamais pris ce blog au sérieux, c’était juste parce que j’aime bien présenter les choses. Puis les choses se sont arrêtées, myspace fermant ses portes et moi ne trouvant plus vraiment l’inspiration (et franchement, jamais pas l’envie d’ouvrir un skyblog, vous comprendrez pourquoi). L’entrée en fac, ça laisse un peu moins de temps pour les internets et un peu plus pour les soirées étudiantes.

L’arrivée en fanfare de « Over-blog ».

Pendant mes années fac, j’écrivais toujours quelques articles pour divers blogs où je postais mes découvertes. Et puis est venue l’heure où je me suis dit qu’il était devenu temps d’ouvrir moi-même mon propre blog. Mais quelque chose de plus sérieux, de plus vrai et de plus authentique. Novembre 2010, c’était en pleine révision d’examens, le nom de ce blog est arrivé de lui même : procrastinator, procrastiner n’est pas jouer. 31000 visites au total, 2000 mensuelles encore aujourd’hui, mon blog over-blog contient une petite soixantaine d’articles. C’est sur overblog que la mascotte du procrastinateur nait : un poulpe aux multiples tentacules et aux 5 yeux, dont le concept apparait lors d’un brainstorming (la procrastination happe la pauvre personne qui veut travailler dans les entrailles de la connaissance…). Le problème avec ce genre de plateforme, c’est la liberté. On est pas libre. On est contraint à des conditions et un graphisme de base, on peut difficilement personnaliser son machin! Heureusement est arrivé Vincent C., hébergeur actuel de ce blog, pour venir me chercher et me proposer d’héberger mon concept sur ces propres serveurs à condition que je passais sur une plateforme plus spécialisée et personnalisable : c’était en Juin 2011.

La folle aventure de WordPress (mon compagnon pour la vie).

Depuis Juillet 2011, mon blog est hébergé par Vincent C. sur ses propres serveurs et assure une maintenance quasi instantanée dès que je lui demande. Un vrai pro au service de la procrastination et je ne l’ai jamais assez remercié pour cela! Merci! Pour la peine, allez visiter son blog! Depuis WordPress, les choses se sont très vite accélérées : refonte graphique, affinage de la mascotte, nouveaux rédacteurs pour m’aider à écrire… et surtout une bonne dose de courage et de patience pour enfin aboutir à ce que vous tenez entre les mains. Pendant ce temps, un certain Adrian V. souffle le nom qu’on va donner au poulpe : Jean Bob. 290 articles, 4 auteurs réguliers, une 30taine de pages, 15000 visites mensuelles en moyenne, des stats qui montent beaucoup au fur et à mesure. Un super blog en passe de devenir une référence en la matière!

 

Statistiques du blog

Juillet 2012 => Juillet 2013 : + 180%
Aout 2011 => Aout 2012 : + 184%  – Aout 2012 => Aout 2013 : + 317%
Septembre 2011 => Septembre 2012 : + 160%  – Septembre 2012 => Septembre 2013 : + 323%
Octobre 2011 => Octobre 2012 : + 182%  – Octobre 2012 => Octobre 2013 : + 275%
Novembre 2011 => Novembre 2012 : + 200% – Novembre 2012 => Novembre 2013 : +246%
Décembre 2011 => Décembre 2012 : + 352% 
Janvier 2012 => Janvier 2013 : + 226%
Février 2012 => Février 2013 : + 248%
Mars 2012 => Mars 2013 : + 292%
Avril 2012 => Avril 2013 : + 372%
Mai 2012 => Mai 2013 : + 226%

Total des visites : 245000 visites environ;

Meilleur jour : 1990 visites; le jour où Facebook à planté, tout le monde est venu sur Le Procrastinateur:

Sous ces chiffres un peu barbant se trouvent en réalité LA BONNE NOUVELLE qu’attend chaque webmaster de blog : les visites sont en constante augmentation d’années en années. J’espère que cela continuera encore et encore… Merci à vous lecteurs!

 

Évolution de Jean-Bob

Jean-Bob avant de s’appeler Jean-Bob avait des yeux qui font peur et des tentacules carrément flippantes! V1.0. C’est une version flash avec les yeux qui suivent la souris!

 

Jean-bob devient Jean-bob, et peint en violet et perd son aspect flippant… quoi que. V2.0.

Ouh qu'il est moche!

Ouh qu’il est moche!

 

Jean Bob version 2.1. On passe de 8 tentacules à 4 tentacules!

284704_171330309601728_258388_n

Jean-Bob version 2.2, devient un peu liquide, mais gagne en profondeur.

184153_171330346268391_4489644_n

Jean Bob version 3.0 : on essaye d’intégrer le nom du site dans notre mascotte mais ça devient un peu dur.

On essaye de faire un peu mieux...

On essaye de faire un peu mieux…

 

Jean-bob version 4.0 : on affine les traits, ça devient très géométrique. Mais c’est plus facile pour l’identité visuelle. Par contre, on abandonne l’idée d’intégrer le nom du site avec.

407985_258542997547125_1058826490_n418716_362404183827672_531901538_n

Jean-Bob version 5.0 : là ça y est on tient quelque chose :on a la mascotte, la géométrie et on a intégré le site dans le logo. On est fier!

 

74026_514149598653129_979739402_n

On a même une version animée:

 

favicon

 

Évolution du logo du site: 

297374_213689398699152_1173499281_n

64628_284217448313013_271970762_n

182103_362770127124411_852883076_n

1003839_514149825319773_518555725_n

Enfin, on vient juste de changer de thème global pour le blog. C’est la version 3.0 que vous tenez entre vos mains, mais faites attention, il est parfois un peu fragile.

Le Procrastinateur version 2.x. On pense que maintenant il est quand même mieux.

Le Procrastinateur version 2.x. On pense que maintenant il est quand même mieux.

 

Remerciements

Parce que ce blog est l’oeuvre commune de tellement de personnes en même temps qu’il est temps que chacun sache la considération que j’ai pour eux. Merci à vous tous!

Vincent C. : tout d’abord merci à toi pour l’hébergement gratos et la maintenant quasi instantanée! Sans toi, ça serait pas pareil! Merci!

Laure D. : merci pour tes précieux conseils en internet et page web, et notamment pour mes nombreuses requêtes et larmoiement pour coder certains trucs du blog. C’est aussi la personne derrière la majorité des trucs graphiques sur ce blog!

Romuald C. : apport graphique et développement, Romu m’a accordé beaucoup de son temps et de ses conseils pour améliorer ce blog et je l’en remercie infiniment! J’espère qu’il reviendra écrire de temps en temps chez nous!

Adrian V. : le fameux trouveur du nom de Jean-Bob! Je lui serait reconnaissant à jamais!

Thomas H. : rédacteurs émérite et pionnier, l’un des premiers sur ce blog de ouf! Merci pour tout et j’ai hâte de pouvoir relire tes articles!

Étienne G. : l’un des autres rédacteurs avec des articles que j’adore, merci de faire vivre ce blog!

Guillaume L. : community manager et responsable de la page facebook grâce a ses nombreux ptits chinois, écrivain d’article et dénicheur de trésors!

Et vous lecteur, et vous contributeurs : si le procrastinateur en est là, c’est avant tout grâce à vous. Merci beaucoup!

 

En conclusion, le procrastinateur est un blog amené constamment à évoluer, changer, s’adapter. Grâce au courage et au dévouement de l’équipe, le procrastinateur ne s’arrêtera jamais de grandir! On compte jamais s’arrêter héhéhé.