Vous n’avez certainement jamais entendu parler de ces jeux

par

Les jeux de société sont pratiqués dans le monde entier et par toutes les catégories sociales, mais chaque pays à ses jeux et ses règles particulières. Partons à la découverte de certains jeux inconnus du grand public.

Le Bai Choi au Vietnam

intro

Voilà près de 400 ans que le Vietnam pratique son Bingo à lui. Ce qui est intéressant avec ce jeu traditionnel, c’est qu’il se joue en chantant ce qui est appelé l’ « air des distributeurs de cartes ». Le patrimoine autour de cette pratique est donc très fort puisqu’il inclut des musiques folkloriques traditionnelles vietnamiennes et tend donc à l’idée d’une pratique artistique au-delà du simple jeu. Les chansons souvent improvisées abordent des sujets qui parlent de la nation, de la famille, des problèmes sociaux, mais aussi des coutumes traditionnelles. Ce jeu appris des écoliers est en phase d’être déclaré « patrimoine culturel immatériel de l’humanité » par l’UNESCO. C’est donc à travers un spectacle que les joueurs et leurs plaquettes de bambou débutent la partie. Le joueur entame un chant qui doit correspondre au dessin de la plaquette du meneur, homme, objet, ou animal. Si c’est le cas, il remporte un drapeau jaune. Lorsqu’il en possède 3, il a gagné le jeu et reçoit un cadeau en récompense.

Le Kyykkä en Finlande

dcdcdvc

Vous êtes désormais un champion du Mölkky que l’on voit fleurir avec les barbecues et les festivals d’été, mais connaissez-vous son cousin le Kyykkä ? Ce jeu qui a fait un come-back récent est vu comme un sport et s’est bien exporté en Suède, en Estonie et jusqu’en Russie. L’association des quilles finlandaises (entendez par là le kyykkä) est membre de la fédération des sports nationaux qui contient près d’un million de finlandais. Le Kyykkä se joue en constituant des équipes de quatre, deux, ou avec un seul joueur. L’idée est que chaque joueur doit lancer sa batte (lorsqu’ils sont en équipe, les joueurs ont deux battes par tour) vers le carré afin de faire tomber les quilles. Les quilles qui rapportent des points sont celles qui sont sorties du carré, tandis que les quilles à l’intérieur de ce carré font perdre des points.

Le Cribbage aux Etats-Unis

sqdqsdsqdqsd

Ce jeu qui date du 17e siècle est très connu chez les Yankees et chez une partie des Canadiens. Pour y jouer il faut un jeu de 52 cartes, les cartes valent leur nombre (l’as vaut 1, le 10 vaut 10). Ce qui diffère des jeux de cartes standard est l’utilisation du cribble, une planche de bois possédant 121 trous qui permettent de faire avancer des pions en comptabilisant les points. Pour remporter la partie, il faut faire le tour du cribble avec son pion, soit 121 points. Le jeu n’est pas compliqué, il faut réussir à faire des combinaisons avec des cartes de toute couleur confondue. On commence avec 6 cartes chacun, puis on doit défausser systématiquement 2 cartes lorsque c’est notre tour. On retourne alors une carte du talon et on tente de marquer des points, en faisant attention de ne pas dépasser 31 points. Un total de 15 ou une paire équivalent à 2 points, un triple vaut 6 points, une suite d’au moins 3 cartes vaut 1 point par carte…

Le Jukskei en Afrique du Sud

sqdqsdqsdqs

Voici un autre jeu de quilles, de plus de 250 ans, inventé par les conducteurs de chariots à bœufs des services de ravitaillement de l’armée qui s’ennuyaient pendant les arrêts fréquents. Ils ont eu l’idée d’utiliser les goupilles en bois des jougs des bœufs (qu’on appelle « skeis » en Afrique du Sud), en les lançant sur un pique de bois planté dans du sable. Même s’il le jeu est plutôt pratiqué par les Afrikaners, il est très populaire notamment chez les jeunes de tout horizon. Pour y jouer, deux équipes face à une zone de jeu constituée de sable de 3 mètres par 2,4 mètres doivent abattre un piquet à l’aide de skeis (dont la forme rappelle une bouteille de 30 à 45cm). Pour chaque piquet tombé, on remporte 3 points. Si personne n’a fait tomber le piquet, on prend en compte les skeis de l’équipe qui est arrivée le plus près. On gagne à 23 points, mais attention de ne pas dépasser ce score sinon on retombe à zéro.

Source : Carte Mondiale des Jeux de PokerStars