Journée de sensibilisation pour le don de moelle osseuse

par

Ce samedi, c’est la journée de sensibilisation pour le don de moelle osseuse – vous noterez que je suis très cohérent avec mon titre. Nous allons voir ensemble en quoi cela consiste, et pourquoi votre promesse de don vous ouvrirait les portes du paradis.

 

don-de-moelle-osseuse

La moelle osseuse – située chez l’adulte au centre du sternum, dans les vertèbres et dans les os du bassins – est l’organe qui créé en continue les cellules du sangs. On parle d’activité hématopoïétique. Les cellules du sangs sont les globules rouges qui transportent l’oxygènes dans les tissus, les plaquettes qui participent à la coagulation et les globules blancs (lymphocytes et polynucléaires) qui participent à l’immunité. Le bon fonctionnement de l’hématopoïèse est essentiel à la vie d’un individu.

Le don de moelle est une greffe – on parle d’allogreffe lorsque le donneur et le receveur ne sont pas la même personne – de moelle osseuse entre deux personnes compatibles. Nous reparlerons de la compatibilité plus tard. Il s’agit d’une greffe comme la greffe de rein par exemple. A la différence que le donneur régénérera intégralement sa moelle osseuse rapidement.

article_SEM_blood_cells

Schématiquement il existe deux situations dans lequel on peut avoir besoin d’un don de moelle osseuse :

 

_Lors d’une maladie induisant un mauvais fonctionnement de notre moelle osseuse et donc un défaut de synthèse des éléments du sang. (Par exemple la maladie de Fanconi)

 

_Lorsque le traitement d’une maladie a pour effet secondaire la destruction de la moelle osseuse. Typiquement, le cas des leucémies – qui sont des cancers touchant les cellules de la moelle osseuse. Il est intuitif d’imaginer qu’un traitement ciblant un  »cancer de la moelle osseuse » aura comme effet secondaire abîmer sévèrement la moelle saine, voir de la détruire complètement. Le patient aura besoin à distance du traitement d’un don de moelle osseuse. La nature est bien faite car les cellules du donneurs s’opposeront à la réapparition du cancer en le combattant.

 

Bien que le concept de greffe n’est pas nouveau – il est fait notion de greffes de membre comme miracles attribués aux saints de l’antiquité et du moyen-âge – il faudra la découverte de la notion d’histocompatibilité pour que les greffes durables soient possible.

 

image3

Effectivement, chaque cellule du corps possède une espèce de carte d’identité pour être reconnut comme faisant partis du  »soi » par le système immunitaire. Cela s’appelle le système HLA (Human Leukocyte Antigene). Du coup cela peut entraîner le rejet d’une greffe de rein par attaque du rein reconnut étranger par le système immunitaire du receveur, ou au contraire dans la greffe de moelle, l’attaque par les globules blancs néo-produits (par la moelle greffée) du corps du receveur – ou maladie du greffon contre l’autre.

Pour berner le système HLA, il faut donc que le donneur et le receveur aient un HLA proche (ce qui est trouvé dans 1/4 des cas chez un membre de la famille. Cet-à-dire qu’il faut le don d’un inconnu dans 3/4 des cas.) et l’utilisation d’un traitement immunosuppresseur au long cours pour rendre plus tolérants les globules blancs.

 

En pratique, une quantité de moelle adaptée à la morphologie du donneur et aux besoins du receveur est prélevée sous anesthésie générale dans l’os du bassin. L’hospitalisation (entrée la veille, retour à domicile le jour même) est bien sur entièrement financée par la sécurité sociale et justifie d’un arrêt de travail. En quelques jours, la moelle se régénère totalement. Il y a un gros bleu au point de ponction quelques jours. Rien de bien méchant.

 

wpbc46fa2a_1b

L’autre solution consiste en l’injection d’un traitement qui boost la moelle osseuse chez le donneur (tous les jours pendant cinq jours, sous la peau). Un nombre important de cellule de la moelle se retrouve dans le sang et elles sont récoltées comme pour un don du sang. Pas d’anesthésie. Le traitement préalable justifie d’un arrêt de travail et parfois donne des douleurs osseuses, de la fatigue le jour de son administration.

 

Il y a aujourd’hui plus de 200 000 personnes en France inscrites (dont moi !) auprès de l’agence de bio-mèdecine et s’engageant à donner sa moelle osseuse en cas de compatibilité avec un patient en France ou à l’étranger (puisque les registres nationaux collaborent). Néanmoins, la probabilité de compatibilité HLA entre deux personnes n’étant pas de la même famille étant d’environ 1 sur 1 million, le plus de monde sera inscrit, le plus de monde pourra être sauvé !

 

Quelques points importants pour vous rassurer :

 

_ Il est possible de faire un don de moelle plusieurs fois. Le don pour un inconnu ne vous empêcherait pas le cas échéant de donner, par la suite, à un membre de votre famille.

_ Cependant, il ne sera fait appel à vous qu’une seule fois. Rarement, il pourra vous êtres demandé de redonner des cellules de moelle osseuse par la seconde méthode au même patient. (la méthode par prise de sang, sans anesthésie)

_ Il est possible de revenir sur son engagement à tout moment (mais c’est pas cool).

_ Les risques sont minimes. En gros, il s’agit des risques inhérents à toute anesthésie générale, extrêmement faible chez quelqu’un en bonne santé, lors d’une opération bénigne et pratiquée en dehors de l’urgence.

_ Lorsque vous êtes contacté pour un don, une période de 1 à 3 mois s’écoule en moyenne avant le don proprement dit. Vous avez le temps de vous préparer, et les équipes s’adapteront autant que possible à votre emploi du temps. Il n’est pas question de vous y astreindre la veille de votre mariage ou une semaine avant une examen important….

_Comme dit plus haut, un fast-pass pour le paradis est offert.

 

Il faut cliquer là (http://www.dondemoelleosseuse.fr/demande-inscription) pour vous pré-inscrire et l’agence de bio-mèdecine reprendra contact avec vous. Il vous sera donné un rendez-vous avec un mèdecin pour rechercher une eventuelle contre-indication et vous informé mieux que moi sur le don, répondre à vos questions… Une prise de sang sera réalisée (contre-indication ? Profil HLA) ? C’est tout, et peut-être vous aurez la chance de sauver une vie par la suite…