La chronique du Bulot #1 : Shinsekai Yori

par

Une petite chronique pour parler de ce que j’aime : les animes, les mangas, les livres, les séries et les films.

Salut à toutes et tous, aujourd’hui je vais vous parler d’un anime que je viens de finir en rentrant des exams, parce que oui il faut bien souffler un peu des fois!

Donc comme je l’ai dit, aujourd’hui ce sera un anime découvert au hasard de mon errance sur internet : Shinsekai Yori (新世界より). Vous le connaissez peut-être sous son nom alternatif : From the New World.

Nous avons ici affaire à une adaption du light novel de Yusuke Kishi, romancier japonais paru en 2008. L’anime est passé de Septembre 2012 à Mars 2013 au Japon et n’a pas encore été licencié en France (à ma connaissance). Il a été réalisé et distribué par le studio A-1 Pictures Inc. / Aniplex. Il comprend 25 épisodes de 22 minutes environ.

Genre :

Drame, Fantastique, Science Fiction

Synopsis : (Merci à Animeka pour ce synopsis)

Dans un village totalement isolé du reste du monde, les hommes sont capables d’utiliser un pouvoir de psychokinésie qu’ils appellent Cantus. Lorsque les enfants commencent à acquérir ce dernier, ils subissent un rituel censé les purifier avant d’être ensuite envoyés dans une école spécialisée.

Saki est une jeune fille qui vient de voir sa nouvelle force lui être révélée. Retrouvant ses amis d’enfance dans l’académie, elle essaie de maîtriser ses nouveaux pouvoirs avec eux dans la plus grande insouciance. Cependant, derrière cette douce harmonie qui règne au sein du village, des rumeurs inquiétantes circulent pour être finalement rapidement étouffées par les adultes. Suite à la disparition d’une de leur amie, Saki et ses camarades décident de mener l’enquête afin de la retrouver. Bravant l’interdiction de sortir du village, leurs recherches leur permettent de découvrir une sombre vérité sur l’origine du village que les adultes essaient à tout prix de cacher. Les enfants comprennent alors qu’avoir mis la main sur une telle connaissance aura de lourdes conséquences sur leur avenir…

Petit Aperçu :

Please enter the url to a YouTube video.

Avis :

On se retrouve ici avec un anime très joli graphiquement, où les couleurs contrebalancent avec la noirceur de l’histoire. De très belles musiques vont apaiser le coeur des plus sensibles et chose à noter, il ne faut pas s’attendre à un opening. En effet l’anime a la particularité de ne pas en avoir mais la musique est bien là dès le début de l’épisode donc pensez à ne pas passer les premières minutes après le 1er épisode.

Des rires et de l’insouciance du premier épisode, on va basculer dans les pleurs, la tristesse, et l’angoisse pour vous conter l’histoire de ce monde. Le passé de cette communauté reposant sur les ruines d’un monde de guerres, de peurs où le sang des Hommes a été plus que trop versé va être montré du doigt et on va tout de suite comprendre que leur passé est notre présent. Plus on s’enfonce dans l’histoire est plus on comprend que quelque chose n’est pas sain dans la communauté des Hommes actuels, des disparitions inexpliquées, cette barrière à ne pas dépasser sans savoir pourquoi et beaucoup d’autres choses encore.

Chaque épisode est cible à réflexion, des scènes sont émotionnellement choquantes, dérangeantes sans pour autant montrer un poil de sang… Au travers des yeux du personnage principal, ici la gentille Saki, on va ressentir de nombreuses émotions au fur et à mesure de sa décente dans la connaissance des fondations de leur société.

Je trouve que cela reste une belle critique de la population mondiale où les erreurs du passé sont trop souvent oubliées mais je ne vous en dit pas plus, je ne voudrais pas vous gâcher le plaisir de vous faire une idée par vous-mêmes.

A bientôt pour une prochaine chronique.