La passion des zombies

par
article zombie

Elle fait un peu peur non?

2013. Les scientifiques ont trop joués avec le feu. A cause de leur lubie à vouloir faire vivre les gens encore plus longtemps, ils ont mis au point une molécule capable de rendre immortel…

Seulement voilà, cette molécule provoque, chez les hommes, une maladie mortelle. Et une fois mort, les humains peuvent se relever, et n’avoir envie que d’une chose… Manger ! Ce sont des morts-vivants, plus communément appelés… des Zombi(e)s.

Cette maladie se propage par les airs, par le toucher, par la salive, bref, elle se propage vite. Le seul moyen de l’éradiquer ? Etre immunisé et faire une boucherie parmi ses êtres infâmes assoiffés de chairs et de sang. Une balle (ou une rocket) en pleine tête suffit à anéantir les cellules neuronales liées au cortex bulbaire qui provoquent la faim. Et ils re-meurent !

2010, l’année du zombi. On en parle beaucoup, on sort même des livres qui vous apprennent à survivre en cas d’infection parasitaire de ce genre (on va appeler ça du zombifiage), on en fait des jeux, des associations, des regroupements, des concerts… Mickael Jackson était déjà in the wave avec Thriller, mais le phénomène connait un renouveau explosif à notre époque. Le zombi est devenu une mode parce qu’intriguant, fantastique et irrationnel.

Il faut cependant distinguer 2 types de zombis. Les premiers, apparus en livre ou en jeu, sont des zombis que l’on peut considérer à l’état larvesque, puisque qu’ils sont lents, dénués de tout sens et facilement maitrisable. Le 2e type est plus virulent, puisque que leur faim les pousse à la course qui très très vite pour se jeter sur leur proie. Ces zombis sont apparus dans « L’armée des Morts » ou Left 4 Dead récemment.

Petit aperçu de notre culture au niveau des zombis… Un allez retour entre les époques pour vous faire découvrir tout cela!

45

Le fameux jeu de shoot sur PsOne

On connait tous la saga des Resident Evil, jeux emblématique de la playstation, où l’histoire consistait en une infection par un virus qui tuait et réveillait les morts. Cette saga, créée en 1996 est toujours en vie puisque le dernier volet de cette série est sorti (ou va sortir) en 2010/2011. Avec pas moins de 26 jeux (toutes consoles confondues) on peut dire que les développeurs ont su surfer sur la vague de zombis !

milla-jovovich resident-evil-002

La série s’est « vite » déportée sur nos écrans de cinéma

Resident Evil est aussi une saga de film tiré bien évidemment de la saga du jeu en question. Beaucoup de similitudes entre les deux genres, notamment la présence d’un super zombi issu d’une expérience scientifique qui à mal tourné. La Umbrella Corporation corporationne bien dans leurs labos souterrains et voilà ce qui en résulte.

guide-de-survie-en-territoire

Peut être en aurez vous besoin, un jour?

Comment parler des zombis sans mentionner le livre : « Guide de Survie en territoire Zombi », par Max Brooks. Ce livre explique comment survivre en cas d’invasion de zombis, avec les moyens du bord. Publié en 2003, ce livre a depuis fait des émules avec « Worl War Z : une histoire orale de la guerre des zombis » par le même auteur.

zombie

Zombie, qui faisait saigner les yeux.

Mais surtout, celui qui amène le genre, c’est Georges A. Romero qui en 1979 sort  « Zombie », une œuvre cinématographique. Le film nous montre des survivants essayant de fuir une invasion de morts-vivants. Ils se réfugient dans un centre commercial, assailli par les zombis. Ce décor envahi de morts-vivants donne lieu à une virulente critique de la société de consommation. La violence, présente tout au long du film, illustre la confrontation entre les zombies affamés et les survivants, qui n’ont d’autre choix que de les combattre.

On remonte le temps encore avec « La nuit des mort-vivants » sorti en 1968 par le même auteur.  Si le film peut sembler vieilli à certains, il conserve une atmosphère unique et très étrange qui lui apporte une certaine crédibilité. À l’instar des autres films à micro-budget des années soixante et soixante-dix, La Nuit des morts-vivants reste un ovni cinématographique à regarder dans son contexte. Ce sont sans doute ses scènes choc et contestées qui ont fait le succès du film, à l’image de la scène où une petite fille, transformée en zombie, dévore son père avant de tuer sa mère.

 

Mickael Jackson fut l’un des vecteurs déterminant à la mode zombi du moment. Grâce au clip Thriller, l’artiste incarne l’une de ces créatures sortie de leur tombe pour aller manger de la chair fraiche (et peut être faire un Moon Walk en même temps). Très contesté à l’époque, ce clip est maintenant devenu un incontournable de notre époque.

ZombieWalk_468x604.jpg

Un jour j’en ferai partie!

En parlant de Moon Walk, pour les zombis, il en est tout autre chose. Je parle évidemment du Zombi-Day ou Zombi Walk, qui est un événement de rassemblement pour les adorateurs de zombies. Importée des Etats-Unis, ce rassemblement est déjà pratiqué dans les villes au Nord-Est de la France (notamment Strasbourg dernièrement). Il faut être déguisé en zombi et bien sûr avoir la démarche et le comportement qui va avec (cependant, je crois qu’il est interdit de manger son voisin). Pendant ce festival, on écoute plutôt du ZombieMetal ou du HardCore Death Metal ! (C’est faux, j’en sais rien en fait)

 En parlant de musique, Zombie, ça ne vous dit rien ? The Cranberries non plus ? Ah oui, ça y est, la nana qui crie « What she YAANNN Iééééééééééééé éééé iiiiiiiiiiiiiiiiii yyyaaaannnnn éééééééééééééé ééé ». Zombie, l’un de leur plus gros titre, dont le clip mets en scènes des enfants/anges morts/déchus au pied d’une croix. Dans son contexte, cette chanson est un hommage à la guerre « religieuse » livrée en Irlande du Nord.

offline infos

Les zombies ne sont pas vos seuls ennemis…

Hordes. Ah, Hordes. Hordes, c’est tout un univers. C’est un jeu jouable en navigateur. Le concept de ce jeu ? Vous êtes un citoyen et vous vous réincarnez dans une ville, avec 39 autres citoyens. Vous savez que tous les soirs à minuits, la hordes de zombis attaque la ville. Et va falloir vous préparer pour stopper la hordes ! Dans la journée, vous partez en expédition dans l’outre monde chercher des outils et de la défense, et la nuit, vous pleurez nerveusement en espérant qu’un zombi ne vous arrache pas une jambe ! Mais dans Hordes, la mort n’est pas grave, puisque vous pourrez aussitôt vous réincarner dans une autre ville !  Vous pourrez mourir de manque de drogues, déshydratation, dévorés par des zombis, d’infection, de pendaison, de suicide… C’est un jeu sans morale, avec beaucoup de violence. A ce demander parfois si la hordes ne serait pas plus clémente que les citoyen avec lesquels vous jouez… Un jeu qu’il est bon de tester !

left4dead promo

Survivrez vous à la Hordes d’infectés?

Left-4-Dead est la référence du moment quand il s’agit d’aller tuer du zombi ! Mais attention, ces zombis sont appelés « infectés ». On ne sait pas vraiment si l’on peut les considérer comme mort, mais ces « infectés » sont coriaces et très rapides. Vous commencez dans un groupe de survivant de 4 personnes, et vous devez tout faire pour échapper aux affreux qui veulent se découper un steak dans votre bidoche. Basé sur un système de coopération, votre survie dépendra des joueurs avec qui vous jouez. Cependant, les zombis aussi possèdent cette capacité, et des zombis spéciaux font leurs apparitions… Mais c’est à vous de les découvrir…

zomBN.png

Art d’Erwan : Erwan c’est mon cousin et tout ce qu’il fait, il le fait bien ! Même quand il se fait des croque monsieur ! Bref là n’est pas la question. Erwan dessine et fait dans le comique, notamment avec sa série de dessins humoristiques à l’instar des Zombis ! Son site est à aller voir ! L’art d’Erwan

Affiche.jpg

Ce film s’apparente à un nanard de part son plagiat de films déjà connus et de part son casting à la ramasse

L’armée des morts. Voici un nanard de zombis où ils courent dans tous les sens pour manger les derniers humains vivants. Complètement calqué sur zombie de 1979, ce film sorti aux alentours de 2004-2005 n’apporte rien au genre et manque cruellement d’originalité. Malgré l’effort fait sur les maquillages, la surprise n’y est plus. Nous nous retrouvons avec des zombis courant plus vite que Forest Gump et plus voraces que le lion de la savane. Et pourquoi ne se mangent –ils pas entre eux, si ils ont si faim, hein ?

HOTD2

Nouveau dans son genre, cet animé est vraiment original et bien pensé!

High School Of The Dead. Le monde est contaminé en mars 2010 par une maladie mortelle d’origine inconnue qui apparait le même jour dans les principales capitales, transforme les humains en zombies et entraine le déclin de la civilisation. Au Japon, plusieurs étudiants du lycée Fujimi, ainsi qu’une infirmière scolaire, se sont réunis afin de tout faire pour survivre à cet apocalypse. L’histoire suit Takashi Komuro, l’un des étudiants à avoir survécu à la première attaque. Cet animé vaut vraiment la peine d’être vu. Une ovation méritée rien que pour la réalisation  graphique que l’action et le scénario riche en rebondissement. Un peu hentai (traduisez = coquin) sur les bords, cette série qui se décline en quelques épisodes (pas tous encore sortis, disponibles en streaming) vaut vraiment la peine de s’y arrêter.

Conclusion : la mode du zombifiage était donc déjà présente bien avant notre décennie, cependant, elle prend une explosion particulière depuis 2000. Fascination ? En espérant vous avoir diverti… Revenez quand vous le voulez et n’hésitez pas à poster vos commentaires et me dire ce que j’ai oublié d’important dans cette liste non exhaustive. Bonne soirée à vous, et attention… Nous ne sommes pas si loin de l’épidémie que nous pourrions le croire….