L’astronomie en mars 2014

par

L’astronomie et l’Univers passionnent et fascinent : sommes nous seuls dans l’Univers? Que se passe t-il dans notre système solaire? Dans le reste de l’Univers? Que s’est-il passé en 2014 pour que tous les astronomes sautent de joie? Résumé d’une aventure épique.

 9e2697e69ca9a7e8616d5d1c618aa1df_large

Les ondes gravitationnelles, pourquoi on en parle

Les ondes gravitationnelles provoquent des oscillations de l’espace-temps. Ouais, dit comme ça, ça claque. En gros, dans la science fiction, on parle souvent de la déformation espace-temps, mais personne ne sait vraiment ce que c’est. En réalité, la déformation espace temps existe belle et bien et à même été proposé par Albert Einstein en 1918 grâce à des calculs basé sur la théorie de la relativité générale. Mais qu’est-ce que c’est réellement?

loi einstein

Les ondes gravitationnelles sont des ondes générées par des corps très massifs comme des étoiles à neutrons ou des trous noirs, et très accélérés. Seulement, avant mars 2014, personne n’avait pu enregistrer d’ondes gravitationnelles. Imaginons alors que 2 trous noirs se percutent dans l’Univers, l’énergie émise lors de l’impact va produire des ondes gravitationnelles, capables de modifier et provoquer des variation du temps et de l’espace à leurs passages, comme des vaguelettes dans un océan allant à la vitesse de la lumière. Pourtant ces ondes sont si petites qu’elles sont très difficiles à enregistrer : le tremblement sismique résiduel de la Terre (les ondes générées par le mouvement des plaques tectoniques à l’état basal) est suffisant pour couvrir n’importe quelles ondes gravitationnelles. C’est pour cela qu’on ne vient seulement de les détecter et de les enregistrer.

Wavy

Mais concrètement, que peuvent nous apporter ces ondes gravitationnelles? D’après les astronomes, ces ondes gravitationnelles ont été émises dès les premiers murmures de l’Univers, quelques milliers de secondes après le Big Bang. Elles renfermeraient alors une foultitude d’informations concernant cet événement, mais permettrait également de mesurer l’expansion de l’Univers et certifier qu’il n’est pas infini. Une mine d’or et d’informations à explorer et à découvrir pour l’avenir de l’astronomie. Ne me demandez pas comment une onde peut déformer à la fois le temps et l’espace, parce que moi même, je ne l’ai pas compris!

 

La découverte d’une nouvelle naine dans le système Solaire

Alors que les Terriens étaient émus d’apprendre que Pluton ne ferait plus parti des planètes du système Solaire, sachez que de nouveaux petits corps célestes sont découverts chaque année, d’une taille plus ou moins variable. De quoi donner quelques potes à Pluton en fait. Dans le même registre, 2012VP133 est une « planète » naine de 450 km de diamètre environ découverte beaucoup plus loin que l’orbite de Pluton. Il se pourrait que des centaines d’objets volants se trouveraient dans la ceinture de Kuiper (celle où se trouve Pluton) et le nuage d’Oort, qui délimite notre système Solaire avec le vide intersidéral.

 

Anneaux autours d’un astéroide

L’astéroïde Chariklo est un astéroïde hors du commun parce que du haut de ses 250 kilomètres de diamètre, il possède 2 anneaux qui gravitent autours de lui, comme Saturne, Jupiter ou Neptune. Découvert il y a environ une semaine dans notre système Solaire, ce phénomène est un cas isolé puisque l’observation d’un astéroïde avec un anneau est quelque chose d’extrêmement rare, alors la découverte d’un astéroïde qui en possède 2 devrait donner naissance à une publication dans la célèbre revue Nature.

 

 

Les piliers de la création qui ont disparu

piliers-création

Ce n’est pas une nouvelle récente, mais elle fait partie des événements incroyables qui peuvent se passer dans l’Univers. Vous n’êtes pas sans savoir que la vitesse de la lumière, aussi rapide soit telle, n’est pas infinie. Dès lors il se passe un lapse de temps entre le moment où un objet émet son « image » et le moment où cette image vous arrive à l’oeil. La vitesse de la lumière étant très rapide, nous ne nous apercevons pas de ce phénomène, mais dans un système tel que l’Univers, les distances sont si importantes que ce lapse de temps commence à se ressentir.

005a1aa845c4ea809c7579be0d3933ac

En 1995, des astronomes nous présentent « Les « pilier de la création« , qui ne sont en réalité que 3 nuages de poussière grands de 4 années lumières (distance parcourue par la lumière en un an) et distants de 7000 années lumière de notre Terre. En réalité, ces nuages ont été détruits par une supernovae (l’énergie émise par l’explosion d’une étoile)(le halo rouge sur la photo qui avance inexorablement) il y a plus de 1000 ans. Aujourd’hui, vous pouvez encore observer ces piliers de la création, mais en réalité, ils n’existent plus. C’est la magie de la physique actuelle. Aussi loin pourra voir notre regard, aussi loin pourra t-on remonter dans le temps. Il faudra attendre quelques milliers d’années pour voir cette supernovae détruire ces piliers, alors qu’elle les aura détruit il y a environ 7000 ans. Bref, de quoi rendre notre cerveau un peu en mode « gnnniiiiééééé ».

Crédit : GIZMODO (allez voir, c'est génial)

Crédit : GIZMODO (allez voir, c’est génial)

 

Vénus et la voie Lactée qui se lèvent

Sur cette photo prise dans le New Jersey le premier mars 2014, nous pouvons voir Vénus se lever avec la Voie Lactée (la partie visible de notre galaxie). Aussi jumelle que peut être Vénus de la Terre, elle ne se trouve malheureusement pas dans la zone habitable qui comprend un intervalle de distance minimal et maximal du Soleil, là où se trouve la Terre.

140307

 

 

Sources : Nature, Libération, Gizmodo et Axolot