Le Minitel, c’est bel et bien fini!

par

J’en avais déjà parlé il y a un moment, le minitel devait se terminer quelques mois avant, mais les responsables lui avait donné un sursis. Aujourd’hui, le minitel est bel et bien mort, le service étant coupé depuis hier après 30 ans de bons et loyaux services.

Je sais pas pour vous, mais cet événement signifie pour moi la fin d’une ère. L’ère des années 80’s, l’ère de la disco, des Tanga à mélanger, des Beattles et des Peugeots 205. Ouaip, faut pas rire avec ça, j’ai l’impression de prendre un méchant coup de vieux! Je vous demanderai donc de respecter 2 ou 3 secondes de silence pour la fin de cette technologie (révolutionnaire à l’époque), parent de notre internet d’aujourd’hui. Maintenant, rétrospective!

 

C’est dans les années 70 que sont déroulées les expériences qui feront naitre, en 1982, le Minitel. A la base, simple terminal offrant les services d’un annuaire, de presse, de la SNCF et de messagerie, ce sont l’accomplissement des diverses expériences dans les ménages français qui donneront plus tard « le kiosque télématique« , à savoir le mot-clé populaire et connu de tous, le 3615 (beaucoup de jeunes connaissent l’expression « 3615 ta vie » pour se moquer de leurs camarades, mais peu savent d’où vient cette expression).

Le Minitel (Programme Télétel) revint à plus de 8 milliards de francs en équipements de terminaux avec une durée de vie estimée de 8 ans pour les Minitel. Pendant le même laps de temps, le chiffres d’affaires des services télématiques atteint les 3,5 milliards de francs et les économies de papier atteignirent 500 millions de francs par an. En 1985 on a dépassé le million de Minitel en service en France ainsi que le million d’heures de communications de services par mois. En 2000, le Minitel était utilisé par près de 25 millions de personnes (sur 55 millions d’habitants) avec un parc de près de 9 millions de terminaux.

Le Minitel destiné au marché Japonais

Fin 2011, il ne restait plus que 600.000 à 700.000 terminaux en circulation, selon les chiffres de France Télécom, loin des neuf millions encore présents dans les foyers et les entreprises hexagonales il y a encore dix ans.

Avec lui, c’est tout un symbole qui meurt, le symbole des années 80. Les premiers robots mixeurs, les premiers rubikscubes, les premiers Simons, les Gremlins, Retour vers le futur, les cheveux de BonJovi et j’en passe!

Bon Jovi et sa fameuse coupe de cheveux…

Je vous ferais naturellement un article sur les années 80 qui ont tant marquées notre histoire! Et pourquoi une rétrospective de toutes les décennies 20e siècle? En attendant ça… Pour les chanceux possédant encore un minitel, vous pourrez apprendre à les démonter!