L’incroyable Coming Out de Brad Pitt : la presse s’en mêle

par

brad-pitt

Quelques jours après les révélations de Brad Pitt sur son homosexualité, la presse people en fait ses choux gras allant jusqu’à humilier l’acteur devant sa famille et ses enfants. Brad Pitt décide alors de contre-attaquer en saisissant la justice.

La presse n’en fini plus d’en parler. Lors de la 46e cérémonie célébrant les acteurs les plus charismatiques des Etats-Unis, Brad Pitt décide de faire son coming out et avouer au monde entier son homosexualité : « Oui, je suis homosexuel. C’est difficile de l’avouer quand on incarne depuis des décennies une icône de virilité et de paternalisme très engagée. »

Angélina Jolie, la femme de Brad Pitt pleure dans les gradins. « Ma femme m’a soutenu dans cette prise de parole et dans le fait qu’il fallait que j’en parle au monde entier. Voilà c’est fait. Mon mariage sera compliqué, mais nous voulons garder une profonde et solide amitié avec ma femme, pour les enfants et les amis. » « C’est important la famille » conclu-t-il.

Dès lors, la scène est envahie de journalistes et curieux qui souhaitent avoir plus d’explications à ce sujet. « Je n’ai rien d’autre à ajouter », a t-il ajouté.

« Une presse de plus en plus oppressante »

Cependant, Brad Pitt ne se doutait pas qu’une telle information allait déchainer autant les attaques personnelles à son encontre de la presse people et de ses fans. La dernière Une de Closer Magazine le qualifiant de « Sodomite blondinet ». Une fan déclare même « un aussi bel homme, musclé, gentil, parfait quoi, il ne pouvait être que gay ». Son compte Twitter est déjà lesté de plus de 4000 followers, et certains autres followers en profitant pour lui assener des propos homophobes. « Tout se barre en couille » annonce l’acteur sur son compte twitter. Il en fallait pas plus pour amorcer une nouvelle phase de railleries : « ah toi, les couilles ça te connait » ; « les couilles, on sait où tu te les mets ». « J’essaye de relativiser. J’écarte mes détracteurs en les ignorant. On m’avait prévenu que le monde serait dur, je ne me l’imaginais juste pas autant ».

brad-pitt-Troy-02

Mais la presse se fait de plus en plus oppressante, la dernière Une de Closer Magazine s’intitulant : « Brad Pitt, son coming out, l’explication enfin levée sur ses nombreuses adoptions ». Cette fois, c’en est trop, l’acteur porte le journal people devant la justice. « C’est une honte. Personne ne devrait impliquer les enfants, ni de faire cet amalgame plus que douteux entre l’homosexualité et la pédophilie. » Le journal quant à lui se défend « Il n’y avait aucun lien entre son homosexualité et ses adoptions dans le titre de la une. C’est une malheureuse coïncidence ». Pas sûr que les jurés y croient une seconde.

D’autres éléments ont pu lever le voile sur l’homosexualité de Brad Pitt. Il semblerait que l’acteur en ai pris conscience lors du tournage de « Troie » où il joue Achille, un guerrier grec. Ses notes personnelles écrites pendant le tournage parlent d’un acteur « au regard et à la chevelure ténébreuse, aux traits épurés et fins, dont l’arc pourrait bien me transpercer de son unique flèche. » Nous avons pensé à l’acteur Orlando Bloom, avec qui il partage l’affiche du film.

38360-26457