Megaupload, ce que vous ne savez pas encore!

par

Vous avez déjà tous entendu le fait que Megaupload avait été fermé par le FBI, que le FBI, SOPA et compagnie sont « victimes » de hackeurs très méchants et chevraunnés, que Anonymus va faire payer tous ces guignols qui pensent que la musique s’achète et que les films se regardent en DVD – bandes de HAS BEEN – sur une télé.

Ce que vous ne savez pas encore, c’est que Megaupload a décidé de ne pas se laisser faire et de se tourner maintenant naturellement sur le support de WordPress. « attendez, quoi? On me dit que c’est un fake« . Ah oui sûrement bien un fake, mais faites attention, les fakes vont aller bon train et très vite… soyez vigilants.

Bon ok, j’avoue, j’ai rien trouvé de mieux que ça pour rattraper le retard sur la diffusion de la news. Mais comme je sais que vous ne viendrez pas pour rien, je vous offre un truc encore mieux: L’histoire de la fermeture de Megaupload!

Cette histoire est en passe de devenir l’histoire de 2012 dans le monde entier, l’histoire qui fait trembler la Terre entière, l’histoire de trop dans la lutte contre le piratage informatique. C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, c’est le début d’une guerre sans merci via les réseaux entre les gentils défenseurs des droits des multi-milliardaires et les gentils défenseurs du droit à la diffusion. Attention, ça risque d’être marrant! Alors voici pour vous les derniers commentaires en temps réel!

  • Que « N. Sarkozy se félicite de la fermeture de Megaupload« … « Et d’un » aurait dit l’autre. « S’pas toi qui l’a fait d’abord! »
  • Que Megaupload n’hébergerait pas de fichiers illégaux. Comment Kevin va t-il partager son dossier de photos de vacances maintenant? « POURQUOI MON DIEU, POURQUOI? »
  • Que la grande litanie des mots pourringues est sur le point de commencer: « La megagueguerre du réseau », « on l’a megaclosed, c’te site », « fuck me, i’m megafamous »…
  • Que renier le fait d’héberger des contenus protégés en droit d’auteur, c’est vraiment abuser. « Mais ils n’ont jamais dit le contraire, si? »
  • Que leur pub avec des auteurs connus n’a été faite que pour aveugler les gens. « Moi je croyais qu’ils n’étaient même pas au courant que leurs photos circulaient sur Megaupload… »
  • Que si ça continue, il faudra pas s’étonner que les gens rachètent des livres. « Le hack pour les nuls », « Les 100 conseils du langage codé », « Apprendre à faire un peer-to-peer sécuré ». Y’a du fric à se faire là.
  • Qu’après le buzz de free mobile, il ne fallait pas que les américains soient à la traine « Les bâtards, ils ont mit la barre très haute… »
  • Que le site du FBI soit toujours debout, mais que la page Wikipedia d’HADOPI soit down. « Petits budgets, petits moyens hahaha! »
  • Que si ça continue encore, faudra pas s’étonner de voir le parti pirate au second tour en mai 2012 avec les écolo. « On voulait faire peur, ça a marché non? Maintenant, on vote quoi? »
  • Que c’est bien plus facile de fermer un site que de remonter le déficit budgétaire et d’endormir la population avec. « Plus 150 employés au chômage, pas de bol ».
  • Que c’est carrément plus facile d’être américain. « Hadopi… vs FBI. Des centaines de millions de malheureux en 12h contre des dizaines de courriers en 1 an. Dans l’cul! »
  • Qu’au final, on connait très bien les autres sites, et que ça va pas changer grand chose. « Je les aurai un jour, je les aurai! » N.S

La saga megaupload est sur le point de commencer!