Quand un tueur en série participe à Tournez Manège

par

Voilà une histoire hors du commun : alors que Rodney James Alcala est en pleine série meurtrière, il est sélectionné pour participer à l’émission de télé équivalent de Tournez Manège aux Etats-Unis, où en plus il en ressortira vainqueur.

Respect my stachmou!

Respect my stachmou!

Monsieur Rodney Alcala est accusé et condamné à mort en 2010 pour 5 meurtres de femmes commis entre 1977 et 1979, mais les enquêteurs estiment qu’il avait en réalité 130 victimes à son actif. De nature plutôt « cruelle » d’après les procureurs, il « jouait » avec ses victimes (viols, jeux vicieux) avant de les étrangler, perdant alors connaissance, les réveillant, recommençait avant de les tuer. Et pourtant…

Rodney James Alcala est ce qu’on peut appeler pour l’époque un beau gosse. Sourire ravageur, réparties fulgurantes, humour débordant. Mais lorsqu’il est sélectionné pour participer à la série télévisée Tournez Manège américaine en 1978, personne ne peut se douter que ce personnage cache en lui un démon de tueur en série. C’est d’ailleurs grâce à cette série qu’il prend le sobriquet de « Dating Game Killer », le jeu télévisé s’appelant « Dating Game ».

Voici un extrait de cette émission où Rodney James Alcala apparait:

Mais la jeune femme qui repart avec Rodney James Alcala à la fin du jeu télé l’avait trouvé un peu « bizarre », et décide de le quitter. C’est peut être ce qui sauva la jeune femme d’une mort lente et douloureuse.

Aujourd'hui, Alcala est vieux et grisonnant et attend la mort.

Aujourd’hui, Alcala est vieux et grisonnant et attend la mort.

 Inspiration : Axolot mais surtout Wikipedia