StarBound, le Terraria like de l’espace

par

headerStarBound est un nouveau jeu d’aventure style sandbox en 2D et en pixel art, dans un univers évolutif et infini, où votre but sera survivre dans un milieu hostile, en voyageant de planète en planète pour peut-être enfin trouver l’Eden…

 

StarBound, c’est le nouveau sandbox style Terraria-Like pour les connaisseurs, Terraria s’inspirant déjà de l’univers de Minecraft mais porté cette fois-ci en 2D et en pixel art. Alors que Terraria se cantonne au plancher des vaches, StarBound explore l’Univers infini grâce à un vaisseau spatial qu’il est possible de transformer, customiser et alimenter en oxygène et en fuel. De plus StarBound propose 6 races jouables avec un gameplay différents pour chacune d’elle. Les points forts de StarBound? Son incroyable profondeur de jeu, un gameplay facile de prise en main et un concept poussé dans ces retranchements. Mieux: StarBound est un jeu en bêta et en crowfounding (financement participatif des internautes).

A propos de StarBound

StarBound, c’est le premier jeu développé par la nouvelle mais non moins talentueuse startup ChuckleFish, un jeu d’aventures sandbox Terraria-like extraterrestre. Vous êtes un personnage qui vient tout juste de partir de sa planète d’origine pour l’aventure et qui s’est crashé sur une planète inconnue. Il va falloir apprendre à survivre, explorer, découvrir et vous battre dans ce nouvel environnement hostile à votre espèce.

Les planètes sont riches en éléments originaux générés aléatoirement, comme des temples, des bases ou des QG peuplés par d’autres espèces, mais encore les armes et les monstres découverts sont également générés aléatoirement. 

Vous pourrez commencer par vous fabriquer des torches afin de vous faciliter la vie pendant la durée de la nuit, ou encore vous fabriquer des outils et explorer les profondeurs de la planète. Armures, évolutions, blueprint et crafting seront vos alliés pour explorer la planète et peut être vous enfuir de ce milieu hostile pour en trouver une autre un peu plus clémente…

La carte de l’Univers, générée également de façon aléatoire, vous permettra de découvrir de nouvelles planètes aux différentes caractéristiques, notamment au niveau de la température, des biomes et également au niveau de l’oxygène, vital pour vous. Selon les cas, vous devrez soit descendre de votre vaisseau avec bouteilles d’oxygène ou en combinaison chauffante pour ne pas mourir de froid.

StarBound est un concentré d’inspiration provenant de l’univers des jeux-vidéos qui ont dessiné l’horizon des jeux-vidéos actuellement : on trouve le gameplay des jeux classiques tels que Castlevania, Zelda, ou encore Métroid, avec l’aisance des jeux de plateformes tels que Mario ou Sonic, le style RPG de The Elder Scroll Online et Final Fantasy, saupoudré d’un zeste iconographique à la Pokémon. Une sauce qui prend et le résultat est juste magnifique (et très sympa à prendre en main).

Enfin, StarBound (encore en bêta, je rappelle) offre une profondeur d’action jamais égalée dans l’univers des sandbox, notamment avec pour l’instant des milliers de crafts disponibles, des personnalisations quasi-infinies, des infinités de possibilités… Une perle dans l’univers des jeux-vidéos.

 background

StarBound – le test de la bêta test

 

Introduction

J’aime toujours découvrir un jeu que peu de joueurs ont pu tester avant moi. Tout est à faire : explorer, tester, noter, découvrir, mourir, rester coincer des heures devant un problème que personne n’a encore pu résoudre. StarBound était parfait pour ça : au moment où je touche mes premières planètes, rien ne se trouvait encore sur la toile. L’immersion dans le jeu est quasi instantanée : après une mise dans le bain grâce à un tutoriel très bien réalisé et très court, nous voilà seul contre un environnement sauvage et hostile qui n’en veut qu’à votre peau.

 NKM0T5L

 

Gameplay

Comme je le disais déjà dans un autre paragraphe, la prise en main de StarBound se fait de manière naturelle, avec les contrôleurs habituels (Z, Q, S, D), la souris pour la direction et quelques autres touches communes aux jeux sur PC, un gameplay simple mais efficace. Les sauts, réalisables avec la barre espace, sont quelque peu exagérés à mon goût mais permette encore d’explorer rapidement des cavernes et la surface de la planète. Enfin, l’attirail d’outils, équipements, armes, et objets craftable (cordes, jetpack, etc) en font un jeu agréable à découvrir et à explorer. Une surprise nous attend à chaque recoin de la planète, et seuls les vrais explorateurs préparés pourront survivre dans ce milieu hostile.

6 races, pour 6 gameplays sensiblement différents. La personnalisation de son personnage est cependant très « limitée » mais plus vous débloquerez d’accessoires, armures, etc, plus votre personnage sera personnalisé.

 rain2

Graphismes

Concernant la réalisation graphique, StarBound peut surprendre. Calqué sur Terraria, l’Univers en 2D est composé à 100% de pixels. Mais ces pixels sont tellement bien agencés que l’on pourrait parler de pixel art dans StarBound : les décors sont magiques, les représentations très bien foutues, l’identification visuelle est quasi-immédiate. Je pourrai prendre Minecraft pour l’exemple : bien qu’en 3D, l’inventaire est composé majoritairement de pixels dégueux et douloureux pour l’œil non expérimenté. Dans StarBound, tout semble lisse, parfait, comme un petit smoothy. Alors bien qu’en 2D et en pixel, le rendu graphique nous permet d’avoir quelque chose de très joli pour l’œil et les papilles. A déguster!

Un petit bémol concernant les sprites des monstres, qui ne s’intègrent pas vraiment avec l’univers du jeu.

 TentaclePlanet-31

Environnement musical

L’environnement musical est très bien réalisé. Tantôt une musique apaisante lors de l’arrivée sur votre planète, tantôt une musique plutôt « aventuresque » lorsque vous entreprenez de vous balader un peu plus loin de votre repaire. Les combats sont également bien orchestrés, vous permettant d’être projeté dans une ambiance plutôt survoltées. J’ai coutume à dire qu’un exemple vaut mieux que de longues palabres, alors tenez, et dites ce que vous en pensez. Je terminerai par une note plutôt négative concernant l’environnement sonore du jeu, que je trouve plutôt pauvre et lourd à certain moment. Les monstres partagent quasiment tous le même bruit sonores par exemple. Dommage, mais cela peut tout à fait évoluer.

On The Beach At Night:

 

0.603051980462702
Listen to

 

Multiplayers

Je ne l’ai pas encore testé, mais StarBound est jouable en multiplayer évidemment, et l’intérêt de ce genre de jeu repose essentiellement sur ce mode. Bien que pour l’instant, les serveurs dédiés sont encore payants (1€/mois le slot de personnage), StarBound et ChuckleFish pourraient bien donner des serveurs en accès libre lorsque le jeu sera terminé. L’ouverture sur un MMORPG est même envisagée, reste à savoir s’il sera réalisé ou tout simplement jouable.

 

Conclusions

StarBound est donc en passe de devenir une référence en la matière, par sa profondeur de gameplay, par ses graphismes jolis et bien réalisés, par une team de développement à l’écoute de ces joueurs. Ils tiennent toutes les clés en main pour devenir le meilleur  jeu de sandbox dans l’univers des jeux vidéos, et à mon avis, ils comptent bien y parvenir. Si vous ne l’avez pas encore, StarBound est un jeu à s’approprier (15$ minimum, soit 13€).

 

Le principe général du crowfounding avec StarBound

Comme vous commencez à savoir, le crowfounding permet de financer un projet par des dons qui seront directement rétribués par une compensation numérique/physique par les développeurs du jeu. Dans le cas de StarBound, les joueurs peuvent démarrer la donation par 15$ (soit 12-13€) pour avoir simplement une copie du jeu et un pré-accès à la bêta (dont je fais partie) ou donner 2000$ et avoir une montagne d’avantages directement dans le jeu (une statue de votre personnage, votre nom pour un PNJ, votre nom dans les crédits, le droit de donner votre avis sur le développement du jeu, etc. Il existe d’autres donations qui vous offrent d’autres avantages (comme dessiner un chapeau ou une arme implémentée dans le jeu).

Ce système qui se généralise permet à des jeunes startup ambitieuses de proposer (et de réaliser) des projets beaucoup plus importants que si il aurait fallu apporter soit-même les capitaux de départ, et de porter des projets originaux, décalés, sortis un peu du carcan traditionnel des jeux vidéos actuels. Ces jeunes entreprises sont généralement beaucoup plus sérieuses que les vieilles entreprises telles qu’Activision ou RockStar qui n’hésitent pas à sortir un jeu bugué pour ensuite le patcher, un concept qui se généralise un peu trop à mon goût et qui fait énormément perdre de plaisir au lancement d’un jeu.

 starbound-2012-12-25-04-01-02-51

L’Univers de StarBound et ChuckleFish

En vous offrant l’une des nombreuses donations (celle de 15$ suffit), vous pourrez accéder à la totalité de l’environnement de StarBound, et prendre connaissance de son état de développement, les futurs « goals » des développeurs, les principales mises à jour, bugs, etc grâce à un forum régulièrement alimenté en news et interventions des développeurs qui sont vraiment impliqués auprès de la communauté. En somme, StarBound est un jeu déjà bien développé, quasiment abouti, encore en bêta, mais sans cesse alimenté en nouveaux contenus.

Quelques liens utiles et pas chers:

Le compte Twitter francophone d’actu Starbound géré par des fans;

Le site de StarBound

Le site de la communauté francophone de Starbound (pour l’avoir exploré un peu, y’a pas grand chose, c’est juste histoire de dire que nous les français, on y est!)