Steve Kardynal, mon nouveau chouchou des Internet

par

steve-kardynal

Oh, salutation, Ô toi, lecteur assidu qui ne va pas fuir devant ce vomi littéraire que va être cet article, Ô toi qui aura l’audace de parcourir ses lignes sans ton bassin à saignées, Ô toi qui dégusteras ses phrases sans même un haut de coeur, Ô toi qui me lis encore parce que l’Internet est devenu moins cher qu’un kilo de pâte quotidien : voilà un article des Internets à te mettre sous la dent. Déguste mon ami, parce que la faim se fait plutôt courante par ici.

Steve, Steve, mon cher Steve, vais-je faire un article sur toi? Regardez moi cette frimousse, ce regard demi-luné emplit de la joie de vivre, cette bouche complètement déployée esquissant un sourire nacré, ce nez à la Nimra et ce poil digne de mes plus beaux soyeux. Oui, derrière ce minois fort sympathique se cache en réalité Steve Kardynas, le violeur multi-récidiviste aux 40 forfaits…

NON, je déconne. Steve Kardynal n’est pas un violeur. Même si avec une bouche et une moustache pareille… Non. NON. Steve est un artiste. Et un artiste très original dans sa façon d’être artiste. Il sait qu’il a une gueule de fifou, et il en profite plutôt pour faire des vidéos avec. Ce mec ira loin dans la vie, même s’il l’est déjà quelque part, assez loin.

Pardon, mais c'est le premier truc auquel j'ai pensé en voyant sa tête.

It’s me; Maario!

Tout d’abord, avec son premier concept du genre « toi et moi y avons déjà pensé, mais qu’on a jamais vraiment pensé à faire », avec the songs in real life, comprenez « les musiques dans la vie réelle », ce qui se traduit par une bonne petite séquence de sketch où chaque réplique ou presque est jouée par un morceau d’une chanson assez récente.La magie est là, les acteurs sont bons malgré qu’ils soient novices, les paroles (en anglais) et les dialogues sont funs, le tout est réussi. Franchement, chapeau: encore l’idée, je l’avais déjà eu, autant je me serais planté à essayer de le faire en vrai. Vomissure saltimbanque, petit veinard.

Steve Kardynal, c’est aussi la parodie de plusieurs chanteurs qui en prennent grave pour leur grade, parce qu’ils le méritent bien et que c’est plus marrant quand c’est un mec avec une tête de Mario Bros qui se charge de les lapider à coup de figues molles. Ainsi en prennent Miley Cyrus et sa gueule de morue enfarinée au sable de Kobé, Lady Gaga et ses tenues à 10 balles que même ma petite soeur de 2 ans aurait pu dessiner, Carly Rae et sa petite tête de jeune fille prépubère qui en peut plus de ses hormones qui la font émoustiller dès qu’un séduisant jeune homme nettoie sa voiture… Ouais, continue Steve, on t’aime beaucoup parce qu’il y a vraiment encore de quoi frapper du sucre avec le dos d’une fourchette en plastique!

Pour finir, Steve Kardynal, c’est un type cool, fun et avec une tronche que j’aime bien, si vous ne l’avez pas encore compris. Mais j’aime aussi son travail et sa technique, même si certains pourront penser que ça manque un peu d’originalité dans quelques de ces prises. Rien à foutre de ce que vous pensez vous, je suis sûr que vous faites partis de ceux qui pensent que Miley Cyrus peut fumer du shit, s’habiller en prostipute et se comporter comme une salope sans rendre de compte à Mikey. Ah j’allais oublier : voilà la chaine youtube de Steve Kardynal. T’as intérêt à me rendre mes clics, bââââtard de Steve!

Et si vous n’avez pas encore vomi avant d’arriver jusqu’ici, avez vous déjà vu une baleine qui « pète »? (littéralement, hein) :

 explosion-baleine-morte