Suicide mouse, le mickey hanté

par

C’est l’histoire d’un vieux cartoon de Disney sorti des cartons il y quelques années. Il faisait quatre minutes de plus que prévu, quatre minutes qu’il ne fallait pas découvrir.

 

Récemment sous l’impulsion du producteur Leonard Maltin, Disney Studio a digitalisé et commercialisé en DVD regroupant les courts-métrages classiques de Disney. Les premiers Mickey, en fait. Bien sûr cela a demandé un travail important au sain des archives Disney pour numériser les milliers d’heures d’animations de la souris.

Parmi les nombreuses bandes sans intérêt pour la commercialisation – mais tout de même numérisée – il y avait une boucle de 2 minutes et 12 secondes représentant mickey l’air triste marchant dans une ville. L’image est très altérée et le son n’est qu’une suite anarchique de notes de piano. Ce travail d’un animateur anonyme devait s’insérer dans un court-métrage représentant la rupture de Mickey et Minnie et les nombreuses tentatives ratées de Mickey pour mettre fin à ses jours.

C’est à ce moment que Leonard Maltin et ses assistants découvrirent que la bande était plus longue que prévue et que le cartoon recommençait à 5:34. A ce moment, le son se transforme en un espèce de cri qui augmente progressivement d’intensité. Le visage de Mickey prend un sourire décris comme malsain à 6:03. L’image de plus en plus dégradée commence à se modifier vers 7:30 avec l’arrière plan qui se met à tourner et la tête de Mickey se déformer. Les parasites sur l’image commencent à dessiner des regards, des scènes représentant des corps indistincts.

L’image fini sur la traditionnelle tête de Mickey avant de laisser apparaître une inscription en alphabet Cyrillique

suicidemouse

Suicide mouse

L’histoire raconte qu’il reste 30 secondes à cette vidéo et que le seul employé de Disney à l’avoir visionné c’est suicidé en sortant de la salle. Ces derniers mots étant « the sights of hell bring its viewers back in ». Soit « Le spectacle de l’enfer y ramène ceux qui l’aperçoivent ». Oui, c’est ce qui est écris en Cyrillique (l’alphabet russe).

 

La vidéo en question :

Alors, Fake ?

 

Bah oui, fake, évidemment. Le design de Mickey ne correspond pas aux Mickey de l’époque (le nombre de doigts, la taille des pieds et des oreille). A priori, le nombre d’images par seconde et l’animation ne correspondent pas non plus. Cette vidéo à été postée par un random anonyme sur le 4chan. Que son nom soit sanctifié !

Ces légendent supposées prouvées par des vidéos fleurissent sur internet. Ça s’appel des creepypasta. Je viens de me trouver un sujet d’intérêt malsain !

Un disney d’époque pour comparer Mickey :