Un brinicle

par

Ou le doigt glacé de la mort, si vous êtes poètes. C’est un phénomène naturel assez rare, sorte de stalactite sous-marin partant de la calotte polaire pour toucher le fond-sous marin et y geler tous les organismes qu’il croise.

Son mécanisme de formation est curieux et tiens aux propriétés de la glace d’eau de mer  :

Lorsque l’eau de mer gel, le sel en est éjecté, ce qui lui donne une consistance plus poreuse que la glace d’eau douce. Le sel éjecté dans l’eau environnante va – en salinisant l’eau –  diminuer son point de fusion et augmenter sa densité. En fait, chaque glaçon de mer entraîne la création d’une goutte d’eau trop salé pour geler mal grès sa température très basse. Cette solution salée va s’écouler de la glace – car n’oubliez pas, la glace d’eau de mer est poreuse – pour se déverser dans la mer sous-jacente puis, lentement, couler.

Si les pores sont régulièrement distribués, la glace s’épaissi, car la solution hyper froide et hyper salée – appelée saumure – refroidis la mer. Pas intéressant. Mais lorsque – par hasard – une grande concentration de cette saumure atteint l’eau en un point, la mer gèle autour en formant un tube de glace avec en son centre de la saumure – le phénomène s’auto-entretiens car la glace formée y déverse également son sel. 

Ensuite, l’eau plus froide et plus salée va descendre lentement vers le fond de la mer entraînant l’allongement du tube.

Ainsi naît le brinicle (de brice => saumure et icicle stalactite en anglais).

Du coup, c’est quand même assez fragile et ça ne pousse que dans les eaux calmes sans courants sous marins et lorsque la différence de température entre la banquise et la mer en dessous est très importante.

J’imagine que dieu, lors de la création du monde, à distribué ici et là ces phénomènes naturels étonnants pour nous amuser. Ou bien, c’est le hasard..

Ce phénomène est connut depuis les années 1960, mais ce n’est que l’année dernière qu’il a été filmé pour la première fois. Une équipe de la BBC ayant placé des caméra sous marine un peu partout dans une zone où des brinicles s’étaient déjà formés. En accéléré, ça fais un peu peur.


Brinicle : le doigt glacé de la mort [BBC Nature]

J’aimerais pas être une étoile de mer…